Short diary of the week (349)

Lundi: une très mauvaise nuit à cause de mon retour au travail, prendre la voiture pour ramener toutes les choses lourdes, parler avec plein de collègues et du coup n’avoir aucune concentration pour travailler, aider aux inventaires, bien crevée, rentrer et ne plus rien faire de bien, El Camino – la fin de trois mois de Breaking Bad

Mardi: pas encore entièrement reposée mais ça va déjà mieux, m’attaquer à cette playlist et définir le choix final, aller chez mon papa, continuer à travailler, un bout de puzzle, reprendre Babylon Berlin, Kodoku no Gurume

Mercredi: me réveiller à cause d’une douleur très sourde à l’endroit où je me suis fait opérer il y a quelques années, me lever et quasi tomber dans les pommes, et puis la douleur s’en va en trente secondes, la nuit ne fut donc pas très bonne, voyant le déluge prendre malgré tout la voiture pour aller travailler, tenter de me concentrer mais trouver tout cela fort difficile, cette fatigue, et donc m’endormir devant Garden Rescue que j’avais enregistré et que j’ai donc regardé en deux fois

Jeudi: le plaisir de pouvoir rester travailler à la maison, me lancer dans un grand projet, finir le puzzle qui était sacrément difficile pour un 2000 pièces (j’avais fait des 3000 avant), Garden Rescue, m’endormir devant la tv

Vendredi: ce réveil qui sonne au milieu d’un rêve, il me faut bien deux heures pour me sentir un tant soit peu réveillée, cette triste nouvelle pourtant attendue, reprendre le projet, les courses, et puis partir pour le Luxembourg avec un ami, faire des choix et acheter de quoi renflouer les stocks de rhum et cie, aller à la dégustation mais se limiter très fort, manger avant de repartir, il fait même encore clair quand on arrive à Bruxelles

Samedi: du rangement, de la couture, de la lecture mais aucune concentration, retenter la lecture avec un autre livre – c’est déjà mieux, cette fatigue aujourd’hui, m’endormir dans le canapé, commencer un film, m’endormir à nouveau alors que je pensais que la sieste de l’après-midi suffirait à me donner un peu d’énergie, lire encore un peu, et puis évidemment ne pas réussir à m’endormir de suite malgré la fatigue

Dimanche: mon humeur est comme la météo – grise, j’imagine que ça va passer mais mon indécision par rapport à plein de choses y est pour quelque chose, terminer la couture de la robe en cours – c’est clairement une robe de maison et jardin – pas tout à fait seyante mais qui sera idéale en cas de grande chaleur, réfléchir au projet suivant, terminer un livre, attendre que la pluie s’arrête pour aller au jardin – je dois en effet dégager le fond pour l’installation vendredi de la dalle qui soutiendra mon nouveau bac fontaine, encore lire, cuisiner pour ce soir et pour la semaine, une dose de téléréalité parce que parfois ça change les idées

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.