Short diary of the week (348)

Lundi: le retour au travail à la maison, diviser le nombre de caractères d’un texte par deux, des inquiétudes, lire au jardin et terminer un roman, Breaking Bad, Kodoku no Gurume

Mardi: réveillée bien trop tôt, une réunion difficile dans le but d’exprimer un malaise, sans trop de résultats – chacun campe sur ses positions, rentrer à la maison et repartir, attendre le taxi-ambulance qui emmènera mon papa à son rendez-vous chez l’ophtalmologue, celui-ci arrive en retard et donc nous sommes en retard au rendez-vous, après plus d’une heure d’attente et une interpellation de la secrétaire me rendre compte que personne n’a prévu le médecin de notre présence, le rendez-vous se passe bien heureusement mais il faudra revenir, appeler le taxi-ambulance pour le retour et m’entendre dire qu’il ne viendra pas avant 1h30, appeler la maison de repos qui me propose de prendre un taxi normal, trouver un taxi normal et surtout un chauffeur qui veut bien soutenir papa pour qu’il puisse s’installer dans le taxi (mon papa est maintenant en chaise roulante et ne tient plus debout – c’est d’ailleurs pour ça que je ne sais pas le conduire moi-même), rentrer épuisée et sans appétit, tenter de me détendre, lire au jardin, tenter de m’endormir

Mercredi: une nuit agitée malgré la fatigue, toutes ces urgences au boulot à régler et prendre du retard sur le programme prévu, j’ai apparemment impressionné mes collègues hier en prenant la parole en premier à la réunion difficile et en résumant bien la situation (d’ailleurs après moi tout le monde a dit « comme Sunalee »), des courbatures aux épaules assez insoutenables, lire au jardin, et puis encore lire au jardin le reste de la soirée

Jeudi: le réveil a sonné ce matin – ça faisait très longtemps, du copier-coller, une assemblée générale en visioconférence, la finale de The Great British Sewing Bee, terminer la soirée au jardin

Vendredi: la course pour terminer une playlist, et puis terminer une autre tâche, le verdict est tombé: je pourrai télétravailler deux jours par semaine cet été – j’aurais préféré trois, enfin le weekend !, les courses, pluie ou pas pluie ? juste quelques gouttes, préparer des échalotes frites pour de la cuisine birmane, Breaking Bad, de la lecture

Samedi: du ménage, un peu de couture, de la lecture – beaucoup, terminer deux livres, traîner pour tondre la pelouse et me retrouver sous la pluie, abandonner, de la cuisine – refaire un plat déjà cuisiné mais c’était moins bon – c’est souvent le cas la seconde fois, Breaking Bad, commencer un nouveau roman

Dimanche: pourquoi est-ce qu’il fait gris le weekend et beau en semaine ?, coudre trois masques en série – ils sont moins réussis que le premier, du puzzle, de la lecture, la préparation d’un menu birman avec trois plats différents, la fin de la cinquième saison de Breaking Bad

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.