Short diary of the week (344)

Lundi: de l’encodage – encore et encore, pas très passionnant tout ça, terminer le puzzle puis un peu de lecture au jardin, une longue discussion par messenger où on parle notamment de mon syndrome de la cabane, me rendre compte que je me mets à déprimer quand je me compare avec d’autres personnes

Mardi: trier des disques – encore et encore, et ne faire que ça de la journée, aller voir mon papa qui m’accueille pour une fois en me demandant comment ça va et en s’intéressant sincèrement à moi et pas qu’à ses soucis (même s’il en a parlé après), lire un peu au jardin, entamer une nouvelle série – Normal people – et ne plus pouvoir la lâcher, regarder donc trois épisodes de suite

Mercredi: une nuit agitée sans raison, du tri de disques, une courte réunion en visioconférence pour la refonte d’un projet, la suite du tri, lire au jardin, Normal People – deux épisodes, Kodoku no gurume

Jeudi: encore une nuit agitée, commencer le travail à la maison, une réunion au bureau, continuer le travail à la maison, organiser un projet, et puis des maux de tête qui me tombent dessus et m’assomment, The great British sewing bee

Vendredi: tenter de terminer ce tri de disques – le tout en temps record en fait, les courses, et puis le retour de la crise de maux de tête, lire un peu, Gardener’s World – l’épisode de la semaine passée

Samedi: une bonne nuit, un peu de couture, commencer à planter tout ce que j’ai acheté le weekend passé mais abandonner très vite parce qu’il fait trop chaud et que la terre sèche est difficile à manier, lire le reste de l’après-midi, un barbecue, terminer mon roman

Dimanche: profiter de la fraîcheur du matin pour planter quelques plantes, de la couture, une après-midi de lecture entrecoupée d’une sieste, encore quelques plantations, Skate Kitchen (Crystal Moselle, 2018)