The Sea and Civilization

Lincoln Paine, The Sea and Civilization: A Maritime History of the World: quelque part au début de 2019, j’ai souhaité apprendre de nouvelles choses à propos de l’histoire des grandes découvertes et j’ai cherché des livres à lire sur ce sujet. Un ami m’a prêté Conquerors: how Portugal forged the first global empire de Roger Crowley que j’ai dévoré en quelques semaines. Parallèlement, en avril, j’avais commencé la lecture du pavé de Lincoln Paine. Car il s’agit d’un ouvrage de taille et de poids certains. L’auteur raconte l’histoire du monde sous l’angle de la mer et de la navigation, en commençant par la préhistoire et en allant jusqu’au monde globalisé d’aujourd’hui. Il explique par exemple comment les îles du Pacifique ont été peuplées les unes après les autres, mais aussi le commerce antique dans la Méditerranée, l’évolution dans la fabrication des bateaux (j’ai eu beaucoup de mal avec le vocabulaire – en anglais – et j’ai donc plutôt survolé ces passages), les guerres navales, les grandes découvertes (les 380 pages du Crowley sont résumées en une dizaine de pages), l’arrivée des moteurs à vapeur et diesel… J’ai beaucoup apprécié que l’auteur ne se limite pas au monde occidental. En effet, de nombreux chapitres sont consacrés au commerce maritime en Asie, de la Chine à l’Inde, en passant par l’Asie du Sud-Est. Le livre est passionnant, mais il est juste très long à lire, j’ai mis dix mois en lisant quelques (dizaines) de pages tous les weekends.

2 réponses sur « The Sea and Civilization »

  1. j’avais lu un roman sur le Portugal et la conquête maritime que j’avais beaucoup aimé, le titre m’échappe mais tu aimerais sans doute ! Tes difficultés de vocabulaire me rappellent un prof d’anglais très tatillon qui nous avait forcé à apprendre tout le vocabulaire maritime ! je l’ai maudit à ce moment-là mais apparemment cela reste fort utile 😉

  2. Si jamais tu retrouves le titre du roman, préviens-moi !
    Tu sais quoi ? je n’ai pas suivi de cours d’anglais à l’école. A l’époque, en Belgique, c’était très à la carte, et après les maths, le français, le latin, le grec et le néerlandais obligatoire, il ne me restait plus assez d’heures pour l’anglais. J’ai donc appris toute seule en regardant la télévision (pas mal MTV en fait) et en lisant tout en utilisant un dictionnaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.