The true adventures of Nicolò Zen

Nicholas Christopher, The true adventures of Nicolò Zen: Venise, 18e siècle – Nicolò, jeune adolescent, vient de perdre toute sa famille. Sa seule possession est une clarinette enchantée qui lui permet de jouer avec virtuosité n’importe quelle musique. Il se travestit et est accepté dans l’orchestre de l’orphelinat pour jeunes filles, mené par Vivaldi. Il se rend très vite compte qu’il sera difficile de cacher qui il est, surtout quand il est mêlé à une sombre affaire de disparition. Ce n’est que le début de son histoire qui se déroulera pendant les années qui suivent… Nicholas Christopher est un auteur que j’aime beaucoup, j’avais adoré Un voyage vers les étoiles, ainsi que The bestiary, mais d’autres romans m’ont paru plus longs (j’en ai même abandonné un). Ici, il s’agit d’un roman « young adult » et j’ai trouvé l’histoire un peu trop facile et gentillette, entrecoupée de magie – un sujet qui ne m’intéresse guère. C’est bien écrit, ça se lit vite mais je n’ai pas été passionnée.