Short diary of the week (327)

Lundi: ce n’est pas la grande forme ce matin: nausées et début de maux de tête au niveau des sinus, le métro n’est pas en forme non plus: il est bondé et reste traîner à chaque arrêt, faire des choix de morceaux musicaux, de l’encodage, céder et prendre du paracétamol, préparer un repas pour les midis de la semaine, Doctor Who, la fin de Monty Don’s American gardens, terminer le roman pavé commencé au début du mois

Mardi: un métro bondé (une partie du personnel fait grève), devoir m’excuser haut et fort pour réussir à sortir à mon arrêt, une bonne matinée qui fait le point sur le boulot en cours (pour l’émission radio), de l’encodage, attendre et encore attendre le métro puis en laisser passer un parce qu’il m’était impossible de monter dedans (1h15 de trajet au lieu de 30 minutes), Call the midwife

Mercredi: le retour de la Mongolie, commencer à voir le bout du tunnel (quelque part la semaine prochaine), m’énerver sur un programme pas user-friendly du tout, de l’encodage, une envie de frites, pas envie de regarder une série et juste zapper un moment

Jeudi: une réunion, m’énerver (bis) pour ces scans, tenter de trouver une solution toute seule, me rendre compte que je ne suis absolument pas concentrée aujourd’hui – il y a des jours comme ça, retrouver un ami pour un cocktail au Modern Alchemist – ça faisait longtemps et c’est toujours délicieux !, puis un repas japonais qui a un peu joué avec mes limites gustatives chez Tokidoki

Vendredi: une mauvaise nuit et donc une grosse fatigue, tenter de terminer un truc mais attendre de l’aide qui n’arrivera jamais – l’informaticien m’a oubliée – sauf que je trouve de l’aide ailleurs et c’était tout simple en fait, de l’encodage, enfin le weekend !, Sex education, terminer le roman en cours

Samedi: décider des repas des prochains jours pour composer ma liste de courses, aller chez mon papa, une des personnes qui s’en occupe me dit que souvent il ne sait plus où est sa chambre ou l’ascenseur, je me rends compte aussi qu’il me dit de plus en plus souvent des choses incongrues, c’est la guerre pour trouver une place de parking au supermarché, de la couture, de la lecture, du jeu, le début d’un film

Dimanche: réveillée tôt, le bonheur d’avoir la journée libre pour faire ce que je veux, du yoga – pleurer de découragement – moi et le sport ça ne va vraiment pas ensemble, terminer la robe en cours, terminer un livre, terminer la quête en cours dans le jeu, terminer le film commencé hier: Cimarron (Anthony Mann, 1960)

2 thoughts on “Short diary of the week (327)

  1. Ah miss j’aimerais bien faire une séance de yoga avec toi, beaucoup respirer, beaucoup sourire et ressentir, laisser circuler l’énergie, zou où elle veut/ peut, ensuite ouvrir des yeux sans larmes et se remercier…Belle semaine !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

You are commenting using your Google account. Déconnexion /  Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.