Ugly girls

Lindsay Hunter, Ugly girls: Perry et Baby Girl sont deux adolescentes, amies depuis longtemps même si elles jouent constamment à des jeux entre elles, testant leur pouvoir sur l’autre. Elles passent les nuits en rue, à l’insu de leurs familles, loin de la caravane où vit Perry, se baladant dans des voitures volées, allant à l’école le matin en manquant de sommeil. La mère de Perry la laisse faire, son beau-père tente de s’occuper un peu plus d’elle; Baby Girl vit avec son oncle et son frère handicapé après un accident. Et puis, elles ont des contacts par internet avec Jamey qui prétend avoir leur âge…

En lisant le début, je me suis dit que je ne continuerais pas – je n’accrochais pas trop à ces deux ados un peu paumées – et puis j’ai tourné les pages et j’ai commencé à m’intéresser à leur histoire, et à celle de leur famille, celle du beau-père surtout. Le roman est sombre mais il y a des éléments plus positifs de temps en temps et au final, j’ai aimé lire cette histoire.