Short diary of the week (319)

Lundi: est-ce la pleine lune qui a troublé mon sommeil ?, une matinée paresseuse, commencer à rassembler les choses à emporter lors de mon voyage, cette impatience de jouer, préparer une quiche pour les repas de midi de la semaine, Midnight Diner – Tokyo Stories, de la lecture

Mardi: quelle nuit agitée ! (c’est de ma faute – je sais pourtant que je ne peux pas jouer trop longtemps), une journée de télétravail dans l’attente du technicien pour l’entretien de la chaudière, fâchée sur le peu d’informations: “le technicien enverra un sms quand il arrive” – matin ? après-midi ? – aucune idée – alors que j’ai du boulot que je ne peux faire qu’au bureau, appeler vers 16h le service clientèle qui n’arrive pas à joindre le technicien, une grosse frustration, tenter de me calmer avec trois épisodes de Midnight Diner – Tokyo Stories, m’endormir comme une masse

Mercredi: me réveiller une demi-heure avant le réveil, envoyer un mail de plainte (pour avoir une trace écrite et un peu comme test: combien de temps faudra-t-il pour que quelqu’un me réponde ?), tenter de rattraper le boulot que je ne pouvais pas faire hier à la maison, avec cette nouvelle robe – assise – mon décolleté est bien large, régler plein de petites choses, aller dans le centre-ville et être surprise par la pluie, boire des cocktails et manger au Bar Bélier avec des amis, une excellente soirée, me réfugier au lit avec ma bouillotte chat peluche

Jeudi: c’est toujours un peu la course pour terminer toutes ces choses en cours pour demain, mais au final j’aurai bien avancé, les trois derniers épisodes de la première saison de Midnight Diner – Tokyo Stories – j’ai adoré !

Vendredi: une nuit un peu agitée avec de drôles de rêves (parmi les significations possibles trouvées sur le net on retiendra celle qui dit que c’est une période de changement avec un renouveau), la mise en page d’un dernier article, les derniers disques à traiter, les derniers brols à faire, et puis la très bonne nouvelle qui tombe subitement: la direction doit faire marche arrière après plus de huit mois de lutte du personnel et des usagers, dire au revoir à mes collègues et rentrer à la maison, du saumon et de l’avocat, Angel, Buffy

Samedi: prendre soin de mon corps en vue du voyage, aller chez mon papa qui est de meilleure humeur que la semaine passée, des courses rapides, faire ma valise, rentrer les dernières plantes et arroser copieusement celles à l’intérieur, me poser enfin après mille allers-retours, cette angoisse qui me prend avant tous les voyages, un bon repas, deux épisodes de Buffy

Dimanche: un lever très matinal et en route pour de nouvelles aventures. Retour des short diaries dans un mois