Split tooth

Tanya Tagaq, Split tooth: j’ai découvert Tanya Tagaq lors d’un concert en 2007 à Séville. Elle m’a impressionnée par son chant de gorge inuit et son détournement des traditions du katajjaq pour créer des improvisations totalement modernes. Et ses deux concerts plus récents en Belgique étaient tout aussi fantastiques. Quand j’ai vu qu’elle avait sorti un livre, je me suis empressée de l’acheter, recevant une belle édition à couverture cartonnée blanche et à la tranche rouge sang. L’histoire est celle d’une jeune adolescente vivant dans le Grand Nord. Elle raconte sa vie quotidienne, ses problèmes à l’école, ses escapades dans la nature. Il y a une importante dimension mythologique, et le récit s’éloigne parfois de la réalité, creusant les liens avec la nature et évoquant des créatures fantastiques. L’écriture est belle, très dure parfois, et entrecoupée de poèmes. Ce n’est pas un roman facile à aborder, il peut laisser perplexe, mais je me suis complètement laissée emporter dans ce monde réel et bizarre à la fois créé par Tanya Tagaq.