Short diary of the week (291)

Lundi: le weekend est terminé – le soleil est de retour, ma prochaine deadline étant fin mai on peut dire que j’ai tout le temps, partir plus tôt pour faire du shopping – de petits ciseaux de couture était le but premier mais je suis rentrée avec d’autres choses utiles (ou pas) (un moule à gâteaux, deux jupes, du papier à patrons), préparer la quiche pour la semaine, The Good Fight, Derry Girls – fin de la première saison

Mardi: c’est vraiment n’importe quoi (je parle du boulot bien sûr), des avances (pas amoureuses du tout), terminer de trier une pile de cd, réserver un citytrip, Shoplifters / Une affaire de famille (Kore-eda Hirokazu, 2018) – un très beau film japonais

Mercredi: un congé au milieu de la semaine – ce qui fait bizarre, de la couture, préparer un gâteau (au bourbon) et mettre le bordel dans la cuisine, ranger la terrasse et rempoter une série de plantes, apprendre avec horreur que quelqu’un dans le quartier tire sur des chats à la carabine à plomb (la chatte des voisins a été touchée), lire un moment mais avoir du mal à me concentrer, Gentleman Jack, Buffy – le dernier épisode de la première saison

Jeudi: bien dormi mais fatiguée dès le matin, l’ambiance est vraiment bizarre et mauvaise, d’humeur très morose, du copier-coller toute la matinée, du tri de disques l’après-midi, improviser un plat de pâtes, manger pour finir l’assiette, regretter d’avoir trop mangé – une mauvaise habitude que je n’arrive pas à perdre, deux épisodes de Fleabag, commencer la seconde saison de Buffy – un peu comme un doudou – en espérant que ça améliore mon humeur

Vendredi: ressortir le manteau, de la malchance avec les transports qui rallongent le temps de déplacement, les trucs du vendredi sont forts diminués s’il n’y a plus d’achats, mais d’autres choses à faire, un colis le matin et un l’après-midi – des bulbes que je pourrai planter ce weekend, deux épisodes de Fleabag, m’endormir lamentablement devant Gardener’s World

Samedi: me dépêcher ce matin pour faire les courses, pas très envie d’aller voir mon papa mais y aller quand même (il est à nouveau tombé mercredi, il souffre du dos, depuis il m’appelle tous les jours pour se plaindre, et en effet, il se plaint quand je suis chez lui), un nouveau rendez-vous pour la cuisine – les travaux commenceront le 29 juillet, il faut que je me libère de cette matinée pesante, de la couture: terminer une robe et hésiter pour le tissu de la suivante, de la lecture, Instrument – un très intéressant documentaire musical de Jem Cohen et Fugazi

Dimanche: toujours déprimée à cause de la météo (et rafraîchir la page du site de l’IRM ne va pas changer les mauvaises prévisions pour la semaine qui vient), zumba, rajouter de la terre aux tomates à l’intérieur, découper la future nouvelle robe, de la lecture, un gigot d’agneau – ça faisait longtemps !, The Mission (Johnnie To, 1999) – une musique entêtante et de superbes chorégraphies des scènes d’action, m’endormir, me réveiller en sursaut une demi-heure plus tard, des pensées dans tous les sens, me relever pour une mini séance de yoga