Short diary of the week (274)

Lundi: je n’ai plus de place pour tous mes livres – je devrais faire un tri mais que faire avec ceux qui ne m’intéressent plus ?, des courses dans un supermarché pas trop rempli, de la couture, la dernière caisse de courrier de mes parents contenait quelques surprises (des lettres d’amour mais aussi un mot d’une amante éconduite), du tri de photos, le plaisir du soir du nouvel an: le homard, terminer la deuxième saison de Crazy ex-girlfriend et commencer la troisième, entendre au loin les feux d’artifice

Mardi: réveillée très tôt, m’atteler à mon bilan culturel annuel, monter la deuxième étagère Ikea et ranger les piles éparpillées partout, terminer la robe mais il fait trop sombre pour la prendre en photo (et j’ai les cheveux sales), vider encore deux caisses, du tri de photos – j’ai dépassé la moitié, cuisiner un nouveau plat, Crazy ex-girlfriend, No reservations au Rajasthan (et me souvenir avec nostalgie de tous ces endroits – mais me rappeler aussi le monde et le bruit)

Mercredi: le retour du réveil, mettre un nouveau gilet qui a des noeuds aux manches et qui plaît à certains de mes collègues – à cause des noeuds justement, reprendre le boulot, faire une longue liste de ce qu’il y a à faire, manger des kiwis et des litchis, feuilleter les nouveaux livres reçus ce matin, baver devant les recettes du monde islamique, Doctor Who – le spécial du nouvel an, Crazy ex-girlfriend qui se termine sur un cliffhanger mais ce sera pour demain

Jeudi: le bâtiment est encore tout sombre quand j’arrive, attaquer un nouveau pays qui me semble bien peu fourni en musiques au départ, lire et rassembler mes idées, avoir un plan de travail quelques heures plus tard, de la cuisine des placards, deux épisodes de Crazy Ex-Girlfriend qui me troublent assez fort – la série prend une tournure beaucoup plus sérieuse

Vendredi: des rues désertes, peu de collègues, les trucs du vendredi, et puis d’autres choses, il fait glacial ce soir, du thon grillé, deux épisodes de Crazy Ex-Girlfriend avec à nouveau une chanson géniale

Samedi: trainailler dans le canapé, du rangement, aller chez mon papa puis faire les courses, de la couture, du tri de photos, de la lecture, The lost city of Z – en accéléré – parce que trop différent du livre et trop d’emphase sur des éléments accrocheurs

Dimanche: me réveiller puis me rendormir, hésiter sur le programme de la matinée, tenter finalement cette séance de yoga un peu longue (et me sentir complètement nulle), de la couture (encore un tissu avec des animaux de la forêt), prendre mon temps pour lire les Drawas, terminer un livre très intéressant sur l’Asie du Sud-Est, tenter une recette de Feast dont le résultat final ne ressemble pas du tout à la photo (je m’en doutais dès le départ) (mais c’était bon quand même), Crazy ex-girlfriend, de la lecture

Wasted calories and ruined nights

Jay Rayner, Wasted calories and ruined nights. A journey deeper into dining hell: j’imagine que comme moi, tant que vous ne cherchez pas un restaurant pour le repas, vous préférez lire des critiques négatives, de celles où rien ne va, où la nourriture ne ressemble à rien, où le service est désastreux… Parce que cela fait du bien de sourire de ces catastrophes sans trop de conséquences, à part une soirée perdue et de l’argent un peu gaspillé. C’est ce que propose Jay Rayner, critique culinaire pour The Observer, dans ce petit fascicule qui reprend en fait ses textes publiés dans le journal. C’est drôle, c’est incisif, et parfois de mauvaise foi. Quant à acheter le livre ? Je n’aurais pas dû et je vais plutôt lire les textes sur le site dans l’avenir. (Mais il faut bien avouer que le petit nombre de pages m’a aidé à terminer mon challenge Goodreads !).

Let’s cook our books – Cuisinons nos livres

New cooking books

En décembre 2015, j’avais lancé le Winter Cookbook Challenge en vous proposant de prendre vos livres de cuisine et de préparer les recettes qui s’y trouvaient. Ce défi avait été un succès mais il était un peu lourd à gérer sur le blog vu que je postais des liens vers vos participations. Et puis le titre le disait: c’était limité à l’hiver 2015-16.

Comme l’idée plaisait, Kleo a proposé d’en faire un challenge permanent et de publier nos réalisations sous « Let’s cook our books » – « Cuisinons nos livres ». J’ai moi-même publié 31 articles sur mon blog, jusqu’en mars de l’année passée. Et puis j’ai eu la flemme d’écrire les articles. Du coup, je propose de relancer le projet d’une manière encore plus minimaliste, en publiant juste les photos des plats sur Instagram, avec les # correspondants (#letscookourbooks #cuisinonsnoslivres #nomdulivre #nom de l’auteur).

Tout ça parce que ma bibliothèque de livres de cuisine s’est encore agrandie, comme le montre la photo !

A year of culture – 2018

Ou un bilan de mon année culturelle.

La grande nouveauté en lecture, c’est mon inscription à Goodreads. Je m’étais fixée un but de 50 livres que j’avais quasi atteint à la fin de l’été et j’ai donc augmenté la jauge à 70. J’y suis arrivée mais j’ai dû ruser en fin d’année, ne lisant plus que des livres très courts (ce qui fait un total de 21 561 pages). Du coup, pour 2019, j’ai mis 60: cela met un peu de pression et me donne la latitude pour lire plus de pavés. J’ai d’ailleurs trié ma PAL et j’aimerais éliminer les livres les plus anciens, quitte à les abandonner après quelques pages.

Le livre le plus long était Bellefleur de Joyce Carol Oates, et les pays d’origine des auteurs se partagent essentiellement entre les Etats-Unis, l’Inde et le Japon. Mai, juin et juillet sont les mois où j’ai terminé le plus de livres, mais certains, comme les livres d’histoire, avaient été commencés pendant l’hiver.

Quels sont mes favoris (en gras, mon préféré) ?

  • Jean Hegland, Dans la forêt 
  • Mayumi Inaba, La péninsule au 24 saisons 
  • Gabriel Tallent, My absolute darling
  • Lisa Ko, The leavers 
  • Anthony Bourdain, A cook’s tour 
  • William Finnegan, Barbarian days: a surfing life
  • Tan Twan Eng, The garden of evening mists
  • Stefan Hertmans, De bekeerlinge
  • Richard Wagamese, Cheval indien

Et en non fiction:

  • Peter Frankopan, The silk roads. A new history of the world
  • Jeff Berry, Beachbum Berry’s sippin’ safari (10th anniversary edition) 
  • Tokyo totem. A guide to Tokyo 
  • Mary Beard, SPQR. A history of ancien Rome
  • Matt Goulding, Rice noodle fish. Deep travels through Japan’s food culture
  • Ned Sublette, Cuba and its music

J’ai vu 27 saisons de séries cette année, 11 de moins que l’année passée. J’ai été moins emballée par ce qui sortait mais voici mes favorites:

  • The End of the F***ing world
  • The Marvelous Mrs. Maisel 
  • Babylon Berlin
  • GLOW
  • The Americans
  • Sharp Objects 
  • I’m dying up here 
  • Crazy Ex-Girlfriend

J’ai vu 31 films, des westerns (je continue ma liste chronologique), des films japonais mais aussi à nouveau des films de Hong Kong. J’ai également vu des documentaires, reprenant notamment les premières productions d’Anthony Bourdain, A cook’s tour et No Reservations.

Je n’ai pas vraiment noté mes coups de coeur musicaux, peut-être viendront-ils s’ajouter un peu plus tard.

Peu de concerts cette année (j’aimerais en voir plus en 2019) mais quelques belles expositions, tout particulièrement Japanorama: nouveau regard sur la création contemporaine à Metz mais également celles visitées au Japon. Ce qui résume aussi mes escapades hors frontières: un weekend à Metz et trois semaines au Japon (Tokyo, Kyoto, Kyushu et Yakushima).

J’ai bu de délicieux cocktails chez Yi Chan, Arthur Orlans, LIB et The Modern Alchemist et je me suis régalée chez Issan et de soupes ramen au Japon (entre autres choses). J’ai également bien profité d’une soirée de la Brussels Cocktail Week et du Brussels Whisky and Spirit Festival à Autoworld.

J’ai cousu 9 vêtements, un peu moins qu’en 2017, mais j’ai eu moins de temps disponible, surtout pendant l’hiver.

Bilan culturel – décembre 2018

Romans, récits de voyage:

  • Jay Rayner, Wasted calories and ruined nights. A journey deeper into dining hell – 3/5
  • David Grann, The lost city of Z – 4/5
  • Xinran, Funérailles célestes – 4/5
  • Anthony Bourdain, The nasty bits – 4/5
  • Ron Rash, Par le vent pleuré – 4/5
  • Viet Thanh Nguyen, Le sympathisant – abandonné

Séries tv:

  • Anthony Bourdain Parts Unknown – la dernière saison
  • Crazy Ex-Girlfriend – saison 1 – 7/10
  • Doctor Who – saison 11 – 5/10
  • Strangers – saison 1 – 7/10
  • The marvelous Mrs. Maisel – saison 2 – 7/10
  • Crazy Ex-Girlfriend – saison 2 – 7/10

Films:

  • Princesse Mononoke, Hayao Miyazaki (1997) – 4/5
  • Buchanan rides alone, Budd Boetticher (1958) – 3/5
  • Sami blood, Amanda Kernell (2016) – 4/5
  • The sheriff of Fractured Jaw, Raoul Walsh (1958) – 1/5
  • Exiled, Johnnie To (2006) – 5/5
  • Breaking news, Johnnie To (2004) – 2/5

Restos, bars:

  • The Modern Alchemist, un nouveau bar à cocktails à St-Gilles
  • Bissetoun, resto iranien à St-Gilles (un peu décevant)
  • Cipiace, toujours aussi agréable
  • Holy Smoke, l’orgie de viande (mais il y a moyen d’emporter les restes)
  • Meert (et oui, je n’y avais encore jamais été boire un thé et manger une pâtisserie)
  • No Science, visite de la micro brasserie

Couture:

  • The scarlet poinsettia dress, le modèle Burda habituel