Wasted calories and ruined nights

Jay Rayner, Wasted calories and ruined nights. A journey deeper into dining hell: j’imagine que comme moi, tant que vous ne cherchez pas un restaurant pour le repas, vous préférez lire des critiques négatives, de celles où rien ne va, où la nourriture ne ressemble à rien, où le service est désastreux… Parce que cela fait du bien de sourire de ces catastrophes sans trop de conséquences, à part une soirée perdue et de l’argent un peu gaspillé. C’est ce que propose Jay Rayner, critique culinaire pour The Observer, dans ce petit fascicule qui reprend en fait ses textes publiés dans le journal. C’est drôle, c’est incisif, et parfois de mauvaise foi. Quant à acheter le livre ? Je n’aurais pas dû et je vais plutôt lire les textes sur le site dans l’avenir. (Mais il faut bien avouer que le petit nombre de pages m’a aidé à terminer mon challenge Goodreads !).

Advertisements