The widows of Malabar Hill

35133064Sujata Massey, The widows of Malabar Hill: Bombay, 1921 – Perveen Mistry, une jeune femme ayant étudié le droit à Oxford, travaille dans l’étude d’avocats de son père. Elle appartient à une importante famille de la ville mais a un passé mouvementé. Elle s’intéresse à l’héritage des trois veuves d’Omar Farid, des femmes qui vivent à l’écart du monde, enfermées dans les quartiers privés de la demeure, selon d’anciennes traditions. Le testament lui semble suspect: pourquoi les trois femmes légueraient-elles tous leurs biens à une oeuvre de charité, perdant par cette occasion tout moyen de subsistance ? C’est à ce moment qu’est commis le meurtre de l’homme qui a été nommé comme leur gardien par Omar Farid. Perveen commence alors son enquête, essayant de défendre au mieux les jeunes femmes. Le récit fait également quelques retours vers le passé et raconte comment Perveen est tombée amoureuse de Cyrus quelques années auparavant. Sujata Massey a fait de nombreuses recherches pour écrire ce roman, s’inspirant de la vie d’une des premières juristes féminines de Bombay. Elle nous dévoile un monde peu connu, celui des femmes qui vivent dans l’isolement et décrit minutieusement le Bombay des années 20. Tous ces détails sont passionnants mais le roman manque un peu de rythme et m’a paru un peu long par moments.

2 réponses sur « The widows of Malabar Hill »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.