Short diary of the week (245)

Lundi: férié !, réveillée tôt par les avions qui passent, cette petite pluie n’aura pas suffi pour bien hydrater le jardin, inaugurer le nouveau GPS, une session qui fait son effet et conforte certaines idées, planter tous les légumes (tomates, concombres, courgettes, piments…) et m’arrêter là pour aujourd’hui, de la lecture, la pluie qui tombe et l’orage au loin, The good fight, Anthony Bourdain Parts Unknown en Arménie

Mardi: réveillée par des nausées, une mauvaise nuit donc, vivement la fin de la semaine !, mon travail sera tout le temps interrompu ces prochains jours et je n’aime pas ça, une après-midi de rencontres et networking autour des musiques du monde, revoir plein d’amis et de connaissances, rentrer bien fatiguée, être affamée et ne plus avoir faim au moment de manger, The Americans

Mercredi: partir sous la pluie, une journée bien chargée, un entretien de fonctionnement qui me permet d’insister sur ce que je trouve important et de laisser passer ce qui ne l’est pas, une réunion un peu longue, et tout ça en même temps que des négociations pour la vente de la maison, complètement vidée et plus envie de cuisiner, sauf que les plats achetés chez le traiteur grec ne me plaisent pas plus que ça, passer la soirée à jouer à Simon’s Cat – la preuve que j’ai besoin de vider ma tête, lire quand même un peu avant de m’endormir

Jeudi: une nuit un peu agitée et fatiguée au réveil, pas envie de travailler mais je dois rattraper le retard, trois appels en 15 minutes ? il ne faut pas exagérer !, envie de faire la sieste, faire le plus important et reporter le reste, me dépêcher de rentrer sous les premières gouttes de l’averse orageuse, le déluge, cuisiner, The 100, terminer un recueil de nouvelles, commencer un nouveau roman

Vendredi: tenter de terminer tout ce qui reste à terminer mais j’en ai un peu marre, on tend un doigt et de suite on veut le bras…, sauf que je refuse de me laisser faire, tout est terminé – pour cette semaine, avoir des avocats prêts à manger est toute une histoire, lire au jardin avec un verre de vin blanc bien frais, sentir l’humidité qui grandit et les odeurs de la nature

Samedi: la rosée qui couvre toutes les plantes, du repassage et de la couture, la visite du samedi et les courses, tondre la pelouse et puis passer le reste de l’après-midi à lire, mais en fait ce plat est vegan, encore profiter du jardin en soirée

Dimanche: terminer la couture d’une robe, du repassage, m’installer au jardin avec des livres sur Japon, quelques gouttes de pluie, rempoter quelques plantes et aménager la terrasse pour l’été, encore lire un moment, cuisiner indien mais ne pas suivre tout à fait la recette un peu trop compliquée, espérer pouvoir faire des photos de ma nouvelle robe mais il pleut à nouveau, heureusement les orages annoncés se sont très fortement atténués avant d’arriver ici