Coudre sa garde-robe de voyage

L’année passée déjà, avant de partir au Sri Lanka, je me suis rendue compte que je n’avais plus vraiment les vêtements appropriés pour partir en voyage dans des pays qui demandent d’être un peu couverts. Ma prise de poids des dernières années a éliminé la majorité des pantalons que je réservais à ça et mes quelques jupes étaient soit trop courtes soit usées. J’ai donc commencé une couture spécifique en 2016 mais je n’ai jamais pris le temps de publier mes créations. Mon voyage en Inde de cette année m’a permis de compléter ma garde-robe et je pense que je suis maintenant parée pour les prochaines années ! J’ai tenté pendant mon séjour au Rajasthan de me faire prendre en photo avec ces nouveaux vêtements, ce qui me permet de publier un article presque complet (il manque un pantalon que je n’ai pas pris avec moi cette année, venant du Knipmode et réalisé en tissu de coton beige).

Le modèle paréo du patron Butterick 6354 est parfait pour les longues jupes à emmener en voyage et très rapide à coudre. J’en ai cousu deux en taille 44, l’une plus longue que l’autre, dans des tissus achetés quelque part en Asie (sans doute au Cambodge).

146-India-Jaipur

JupeGertie001

J’ai également cousu deux jupes froncées sans suivre de patron: deux pans de tissus, une bande à la taille et une tirette sur le côté. Le tissu gris est le reste d’une des premières robes que j’ai cousues et vient des Tissus du Chien Vert, le batik vient de chez Nostex à la Chasse (quand c’était encore Joyce).

031-India-Agra

500-India-TharDesert

Je cherchais aussi un modèle de jupe à coudre dans un bout de tissu assez limité et mon attention a été portée sur le modèle à boutons Burda, Hors série Printemps-Eté 2014, numéro 49H, modèle 2C (taille 44). Elle demande un peu de temps mais je suis contente du résultat. Je trouve juste que les parementures sont un peu rigides à cause de l’entoilage, surtout celle de la patte à boutons. Comme j’ai horreur de coudre les boutons à la main, j’ai craqué pour le pied spécial de ma machine à coudre. C’était cher mais tout a été cousu en moins de 30 minutes et je ne regrette pas mon achat. Le tissu vient du Chien Vert.

702-India-Chittorgarh

Short diary of the week (233)

Lundi: et revoilà les insomnies – et je sais très bien pourquoi – j’ai été énervée par quelque chose hier, ce froid glacial, un peu de mauvaise humeur en fait parce que ma semaine est interrompue par plusieurs choses y compris une nouvelle grève des transports, rentrer en début d’après-midi pour obtenir un devis, et puis juste être crevée et de mauvais poil et ne pas supporter le monde qui m’entoure, passer un moment sur Simon’s Cat pour tenter de me changer les idées, m’excuser auprès de mon papa d’avoir été un peu sèche avec lui, Call the Midwife

Mardi: ne plus dormir à partir de 5h30, être encore plus crevée, heureusement mon métro et mon tram roulent, faire le boulot malgré tout, mettre un peu plus de temps pour rentrer, de la comfort food, Masterchef de la BBC – le début d’une nouvelle saison, Good Girls Revolt

Mercredi: enfin un peu mieux dormi, ce froid glaçant qui persiste, peiner sur un texte, commander des livres, encore plus transpercée par le froid en rentrant – même si je suis très contente de mon nouveau manteau très chaud, le repas simple de comfort food – again, Good Girld Revolt – fin de la première saison d’une série qui possède un certain ventre mou en son milieu mais qui met le doigt sur la condition de la femme

Jeudi: vivement la fin du froid, je ne suis pas la seule à terminer des livres dans le métro et à commencer de suite un nouveau, certaines de mes plantes ont triste mine – voire sont tout simplement décédées – et je ne le saurai que dans quelques mois, commander des Chie Mihara bien soldées – en espérant qu’elles seront agréables à porter tous les jours, un rendez-vous chez le notaire qui facilitera bien des choses pour le futur – je peux maintenant s’il le faut tout signer à la place de mon papa, de la comfort food facile à préparer, The X-Files – un épisode à l’ancienne qui est pas mal, Masterchef

Vendredi: mettre les bottes à fourrure en préparation pour la neige, avoir l’impression d’être la seule au bureau, avancer sur une série de choses, les trottoirs sont bien verglacés ce midi, oh il neige, rentrer dans un paysage tout blanc, Glow, Masterchef

Samedi: ça dégèle !, enlever la neige de la voiture pour que le soleil puisse faire fondre le reste pour cet après-midi, des lessives, des courses, changer une armoire de place à la cave et ranger mes rhums, préparer les pots pour les semis, de la lecture: terminer mon roman et commencer un livre sur des alcools français, la qualité de ce dvd est tellement mauvaise que j’arrête tout de suite ce western (c’est une copie VHS toute pourrie), The X-Files, Babylon Berlin – début de la saison 2

Dimanche: faire une liste mentalement de tout ce que je souhaite faire aujourd’hui – elle est longue !, couper ma frange, aller à la zumba, semer 13 variétés de piments, terminer la couture de ma robe, de la lecture, écrire une note de dégustation d’un rhum, préparer des currys indiens, de la lecture

Bilan culturel – février 2018

Romans, récits de voyage:

  • Nick Seely, Cambodia noir – 4/5
  • Alan Booth, The roads to Sata. A 2000-mile walk through Japan – 4/5

Cocktail, histoire, art…:

  • Peter Frankopan, The silk roads. A new history of the world – 4/5

Séries tv:

  • Babylon Berlin, saison 1 – 7/10
  • Good Girls Revolt, saison 1 – 7/10

Films:

  • The edge of seventeen – Kelly Fremon Craig, 2016 – 5/5
  • 20th Century Women – Mike Mills, 2016 – 4/5
  • The last frontier – Anthony Mann, 1955 – 3/5
  • Song to Song – Terence Malick, 2017 – 2/5

Documentaires:

  • Ultimate Rome: empire without limit – Mary Beard (4 épisodes)
  • Pompeii: life and death in a Roman town – Mary Beard

Concerts, expos: 

  • Japanorama: nouveau regard sur la création contemporaine – Centre Pompidou Metz