Little fires everywhere

34273236Celeste Ng, Little fires everywhere: Mia Warren et sa fille Pearl arrivent à Shaker Heights, une petite ville résidentielle dans la banlieue de Cleveland où tout est propre et bien organisé. Mia est artiste et ne reste jamais longtemps dans un même lieu, chacun de ses projets est lié à un endroit spécifique et elle a toujours emmené sa fille sur les routes, mettant tous leurs biens dans leur Coccinelle. Mia a cependant promis que cette fois-ci, elles se fixeraient pour un long moment. Elle trouve un logement au second étage d’une maison louée par Elena Richardson, femme d’avocat, mère de famille et journaliste au journal local. Pearl se lie d’amitié avec les enfants Richardson et bientôt les vies des deux familles s’entremêlent. Mais il y a une part d’ombre… Ce roman de Celeste Ng m’a au départ un peu décontenancée: différentes histoires s’imbriquent et certaines ne commencent qu’à un tiers du roman. Mais une fois lancée, il m’a été impossible de ne pas m’attacher aux personnages, surtout ceux de Mia et Pearl, et à Izzy, une des filles Richardson. Quant à sa mère Elena, elle est également décrite avec finesse, en totale opposition avec les autres personnages. Celeste Ng réussit très bien à décrire le microcosme d’une banlieue résidentielle où tout le monde se connaît et où un élément perturbateur met en branle des choses insoupçonnées. Une belle chronique à l’américaine.