Short diary of the week (234)

Lundi: une nuit très moyenne mais moins pire que d’habitude pour un début de semaine, ah zut le travail n’est pas aussi avancé que je ne le pensais, un accrochage – oui en fait je suis fatiguée, espérer que cette personne sur FB ne deviendra pas un stalker, feuilleter mes nouveaux livres, The Good Fight – début de la seconde saison, Call the midwife – ou comment me faire pleurer

Mardi: le manteau d’hier était juste trop froid – celui d’aujourd’hui juste trop chaud, me recentrer sur ce qui doit être fait tout de suite, un sandwiche impossible à manger tellement il déborde de garniture – quel gaspillage – et puis mes doigts sont tous gras,un coup de pompe gigantesque en rentrant, Masterchef

Mercredi: hésiter à continuer ce livre, peut-être que je dois tenter la lecture rapide et survoler le reste ?, me sentir déprimée, les derniers trois mois n’ont pas été faciles, lire un article sur l’importance des contacts physiques et ressentir d’autant plus le manque, complètement changer mes plans du repas, Everything sucks – début de la première saison – ces clichés ! cette mauvaise musique !, Babylon Berlin – avec un Brian Ferry toujours aussi séduisant

Jeudi: réveillée bien trop tôt avant le réveil, un (minuscule) dinosaure sur le trottoir, une réunion, travailler sur ce qui n’est pas urgent alors que d’autres choses le sont bien plus, Everything suck – j’arrête là – trop de clichés !, Masterchef

Vendredi: réveillée en sursaut par le réveil, puiser de l’énergie dans l’idée que je pourrai terminer mon livre dans les transports en commun, le terminer un arrêt avant le mien, oh pauvre petit !, bien avancer sur les choses plus urgentes, vendredi midi c’est sushi, terminer les choses urgentes, commencer un nouveau roman en anglais et puis décider d’aller l’acheter en français, ressortir du magasin avec deux romans supplémentaires, Masterchef, le retour de Gardener’s World sous la neige, en continuant ce roman me dire que j’ai bien fait de passer au français, me dire aussi que la traductrice n’a pas eu la tâche facile avec toutes ces plantes et longues phrases

Samedi: réveillée tôt, passer un long moment à hésiter sur mon prochain projet couture, me décider pour la simplicité dans un premier temps, la visite chez mon papa (vive les répétitions), les courses, retracer une nouvelle encolure à la robe classique, chercher le meilleur placement du motif, de la lecture, mes yeux sont très fatigués, des sushis maison, Man without a star (King Vidor, 1955) – un western classique mettant en scène Kirk Douglas mais trop de passages qui se veulent légers – et on n’est pas encore sorti de la période où de “vieux” acteurs jouent des adolescents

Dimanche: réveillée par la pluie, une séance de zumba où je me sens énervée, attaquer les deux rosiers grimpants – j’y ai sans doute été un peu fort mais ça repousse, préparer le plat qui doit mijoter tout l’après-midi, quelques photos de ma nouvelle robe, de la lecture, manger le plat en question, The X-Files, Babylon Berlin, de la lecture sous la couette

Advertisements

2 thoughts on “Short diary of the week (234)

  1. Ha ha, on n’a décidément les mêmes goûts en rien, la musique est l’une des raisons pour lesquelles j’ai adoré “Everything sucks” 😀

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.