Short diary of the week (230)

Lundi: malgré mes craintes j’ai passé une bonne nuit, me décider à renvoyer cette robe King Louie trop petite, terminer cette pile de disques, le froid mordant, tenter malgré tout la onzième saison de The X-Files, Call the Midwife

Mardi: tenter d’organiser les playlist suivantes, toucher à plein de pays de pays différents, arriver trop tôt au rendez-vous du soir: un atelier cocktail à l’hôtel Le Chatelain, une chouette soirée où j’ai pu créer mon propre cocktail (un peu trop sec pour être populaire mais le barman pense quand l’adapter pour la carte), traverser une partie de Bruxelles avec le tram 81, rentrer dans le froid, ne pas réussir à me réchauffer

Mercredi: ah on n’est pas jeudi ?, de la réécriture et de la correction de textes, du tri de disques, des pâtes à la saucisse, commencer deux nouvelles séries: Good Girls Revolt et GLOW – où je me lance donc dans des séries très féminines / féministes

Jeudi: et donc le voisin de la maison paternelle a tenté de m’appeler cette nuit pour cause de suspicion de voleurs – ce n’était heureusement pas le cas – mais au moins il surveille bien la maison, du tri de cd, une longue réunion sans trop d’intérêt, des patates à l’airfryer !, Good Girls Revolt, GLOW

Vendredi: mettre les bottes de neige alors que le ciel est encore tout bleu, les trucs du vendredi, hésiter sur la suite du travail, des envies de réaménagement de jardin, ah il neige, enfin pas beaucoup, rejoindre mes amis en ville pour un cocktail (sur mesure) et une soupe chez Yi Chan, rentrer dans le froid

Samedi: si je me mets à mal dormir le w-e aussi…, un rendez-vous pour l’achat de la maison – peut-être, en gros il n’y a que des peut-être et ça traîne – si je n’ai pas d’offre convenable pour la fin de la semaine j’engage une agence, aller chez papa et partir relativement vite après ses multiples répétitions, une sortie au jardin pour couper des plantes mortes, devoir rentrer pour cause de début de chute de tension, de la lecture mais aucune concentration, oh il n’y a plus que quatre grands scampis, 20th Century Women (Mike Mills, 2016) – un très beau film doux-amer

Dimanche: toujours attendre, de la zumba, de la couture, une note de dégustation de rhum pour le Belgium Rhum Club, de la lecture, de la cuisine, commencer The Tudors, continuer avec GLOW, la préparation pour une bonne nuit: méditation et lecture

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s