Chroniques du désencombrement – préambule

Une longue et difficile tâche m’attend dans les prochains mois: vider la maison paternelle. Depuis 1960, date de sa construction, mon papa s’est efforcé de remplir le moindre recoin, d’abord avec sa première épouse, puis avec ma maman. Les strates sont multiples et se mélangent gaiement, des objets anciens se retrouvant à côté de papiers importants récents. Mes parents n’ont jamais rien jeté, ou si peu, et les armoires et greniers débordent. 57 ans de vie s’y trouvent accumulés.

Avec ces « chroniques du désencombrement », je souhaite décrire mon parcours dans cette maison, comment j’aborde les choses, les surprises, les émotions, les hésitations, les regrets, les questions… J’avoue que je ne suis pas sûre que je tiendrai jusqu’au bout, peut-être qu’à un moment tout devra aller trop vite pour écrire ou prendre des photos, mais je peux au moins tenter l’exercice.

Je profite de ce préambule pour vous poser des questions:

  • avez-vous déjà vidé une maison ?
  • des conseils ? des adresses ?
  • comment aborder les souvenirs ? comment ne pas tout garder ?
  • que faire avec les milliers de livres ?
  • et avec les cinq ou six services de table ?
  • avec les meubles ?
  • et avec tout le reste…