Short diary of the week (211)

Lundi: où je continue à combattre la fatigue et où j’espère bientôt avoir le dessus (c’est pas gagné), manger des yaourts au bifidus pour combattre les antibiotiques qui combattent (je l’espère vaillamment) les bactéries qui causent cette infection de la peau, vaillamment avancer dans le boulot, me faire rabrouer par une collègue, un détour par la librairie locale mais fort décevante quant au choix de livres, écouter les lamentations de mon papa, terminer Twin Peaks – saison 3 – et me dire que j’ai perdu 18 heures – sauf qu’au moins je sais en parler en toute connaissance de cause (non mais ce truc du gant vert !)

Mardi: une bonne nuit mais un réveil qui sonne trop tôt, une razzia de livres alors que je ne devrais pas, mon papa est dépressif et je ne sais pas quoi faire, The Leftovers, Halt and Catch Fire (j’adore la nouvelle employée)

Mercredi: peut-être mettre le doigt sur une des causes de mes angoisses, tenter de ne pas rentrer trop tard pour avoir le temps de préparer quelque chose de bon à manger, mon papa est dépressif et je ne sais pas quoi faire (bis), dernier jour d’antibiotiques !, The Leftovers

Jeudi: un coup de fil ressenti comme très culpabilisateur, une réunion qui s’éternise, juste vidée, manger de trop, The Leftovers – fin de la saison 3 qui m’aurai plus plu que les précédentes

Vendredi: revoilà les insomnies de milieu de nuit, je ne vais pas très bien aujourd’hui et pourtant il y a mille choses à faire, mon papa m’appelle pour me dire qu’il va mieux – enfin – je dois bien avouer que je suis soulagée, des tomates du jardin et des crevettes de la mer du Nord, et du vin, commencer la glaçante série The Handmaid’s Tale, Longmire, aller me coucher – épuisée de cette semaine

Samedi: est-ce le téléphone qui a sonné vers 8h ?, rallumer le chauffage et malgré tout frissonner, passer un moment agréable avec mon papa qui va beaucoup mieux, de la couture (quand une jupe met plus de temps à coudre qu’une robe), de la lecture et des jeux (Simon’s Cat), Shane (L’homme des vallées perdues) (George Stevens, 1953)

Dimanche: le retour de la zumba, trier des photos, un court moment de lecture, trocante de tissus entre copines, revenir avec un bien trop gros butin par rapport à mon rythme de couture, The Handmaid’s Tale, Longmire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.