No home

Yaa Gyasi, No home: ce sont quelques critiques très positives sur des blogs qui m’ont menée vers ce livre que je n’aurais jamais lu en temps normal. De la littérature africaine ? Sur la traite des esclaves ? C’est un sujet que j’ai toujours évité et c’est sans doute lié à des images vues (ou lues) pendant mon enfance mais sans que je n’aie de souvenir précis. En fait, Yaa Gyasi est née au Ghana mais a émigré aux Etats-Unis quand elle avait deux ans et a écrit ce roman en anglais – ce n’est donc pas tout à fait de la littérature africaine. Deux histoires se déroulent en parallèle mais elle commencent toutes deux au Ghana au 18e siècle. Effia et Esi naissent de la même mère mais elles ne se connaissent pas et leur destin sera totalement différent: la première est mariée de force à un Anglais, le capitaine du fort de Cape Coast. Esi, elle, est vendue comme esclave et déportée aux Etats-Unis. Yaa Gyasi déroule le récit sous forme de petites nouvelles, toutes en lien avec la précédente – en tous cas, avec celle de la même lignée. Le lecteur suit en effet les descendances d’Effia et Esi jusqu’à aujourd’hui en prenant à chaque fois connaissance d’un moment de la vie des personnages. Deux siècles d’histoire parallèle se déroulent ainsi, très différents, montrant la souffrance de ces familles. No home est un roman sensible, souvent dur dans son propos, mais très attachant et j’ai adoré ce voyage dans le temps aux Etats-Unis et au Ghana. Je recommande.

Advertisements

6 thoughts on “No home

  1. j’ai beaucoup aimé. l’auteur a parfaitement réussi à maintenir l’intérêt en dépit du côté ‘histoires quasi distinctes’

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s