Short diary of the week (178)

Recyclart - 170120 - Tanya TagaqTanya Tagaq par Fabonthemoon (allez voir ses magnifiques photos !)

Lundi: pas de trottoirs glissants et le soleil qui perce – c’est pas plus mal !, commencer la semaine avec une réunion, d’humeur un peu asociale, des mises à jour, Westworld – deux épisodes

Mardi: tenter d’avancer le plus vite possible, tester la méditation en marchant et remarquer plein de détails inconnus jusqu’alors, où une conversation sur FB me fait acheter des livres, des mauvaises nouvelles, Westworld – deux épisodes, tenter de dormir en ne pensant pas trop

Mercredi: dieu qu’il fait froid !, rien de spécial, donner plein de conseils de voyage, faire le trajet du retour avec une amie, les nouvelles empirent, finir Westworld – enfin – je me suis beaucoup ennuyée malgré quelques beaux moments et malgré la trame qui se dévoile au cours des épisodes

Jeudi: tenter de ne pas ruminer, me plonger dans une politique de l’autruche – pour le moment, de la musique byzantine, des dim sum, avoir encore faim, The Halcyon – premier épisode d’une série qui pourra sans doute satisfaire mes envies de jolies robes, Longmire

Vendredi: frigorifiée, ça avance, les encouragements sont nécessaires pour ce soir, le froid n’aide pas, des pâtes à la saucisse au fenouil, plein de monde, trouver une petite place sur le côté près de la scène, Tanya Tagaq et les sons incroyables qui sortent de sa bouche – un concert très intense, rentrer dans le froid, me mettre au lit frigorifiée

Samedi: ne pas réussir à me réchauffer même sous une couverture, décider du menu du weekend, aller chez mon papa et lui faire ses courses, on ne sait toujours rien que ce soit positif ou négatif – ce qui tempère quelque peu les mauvaises nouvelles du début de la semaine, un peu de couture mais rien de très passionnant, de la lecture, un cocktail 100% belge, She wore a yellow ribbon (John Ford, 1949)

Dimanche: prendre mon courage à deux mains pour aller à la zumba dans le froid, terminer la couture d’une jupe – c’est plus long que prévu et implique pas mal de couture à la main, préparation du plat du soir: un tajine de jarrets de veau aux panais, carottes et citrons confits délicieux, Red River (Howard Hawks, 1948)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.