Eclipses japonaises

Eric Faye, Eclipses japonaises: dans les années 70, plusieurs personnes disparaissent au Japon, une adolescente qui rentrait de son cours de badminton, un archéologue prêt à rendre sa thèse, une femme accompagnée de sa mère qui font un détour pour manger une glace. Quelques années avant, en 1966, un G.I. posté sur la zone démilitarisée en Corée du Sud passe vers le nord, craignant d’être envoyé au Vietnam. Eric Faye raconte le destin de ces personnes forcées de vivre en Corée du Nord, kidnappées par un pouvoir qui voulait former de parfaits espions, maîtrisant la langue japonaise comme de vrais Japonais. Il raconte aussi le parcours d’une Coréenne du Nord qui sera arrêtée après l’explosion en plein vol d’un avion de Korean Air en 1987, avion dont elle avait débarqué lors de l’escale. Elle parle parfaitement le Japonais et met beaucoup de temps à avouer ses origines. L’auteur se base sur des événements réels mais son histoire, la vie de ses personnes dans ce pays replié sur lui-même est écrit comme une fiction. Il décrit leurs sentiments, leur imaginaire et leur nouvelle vie forcément secrète et sans espoir. C’est un livre poignant, qui se lit d’une traite ou presque – comme un roman policier, chaque chapitre évoquant un personnage ou un épisode différent, jusqu’à un épilogue se passant aujourd’hui. Un livre qui nous plonge aussi dans un monde peu connu mais très bien documenté par l’auteur.

Un livre conseillé par Kleo.

Book_RATING-40

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s