Short diary of the week (161)

Lundi: j’aurais mieux fait d’éviter mon voisin, heureusement qu’une amie me signale que ma réservation Vueling est devenue surréaliste: un retour programmé avant le départ, de l’énervement donc, oh une troisième contrariété qui risque fort d’influencer mon travail des prochaines semaines, mais qu’elle est pointilleuse !, le barman n’est pas encore là, boeuf au basilic, un cocktail en dessert, Beyond Bollywood: sympathique et virevoltant mais sans plus, rentrer avec ma bouture de rau ram à la main

Mardi: écouter, heureusement que certaines personnes prennent leurs responsabilités, des maux de têtes, maux qui s’envolent de retour à la maison, un cocktail chocolat, Mr. Robot, Anthony Bourdain Parts Unknown au Montana avec un Jim Harisson incompréhensible

Mercredi: réveillée en plein milieu d’un rêve dans lequel je ratais mon arrêt de bus parce que je lisais un des nouveaux romans que je venais d’acheter, je ne prends quasi jamais le bus et je n’arrive pas à lire en voiture, comment écrire un texte court sur le flamenco ?, manger dehors et faire une liste de chansons joyeuses/tristes, cette superbe météo est idéale pour un barbecue avec un ami de longue date, rester dehors longtemps sans avoir froid ni voir un seul moustique

Jeudi: pas assez dormi, une playlist, une bataille avec les guêpes à midi, une réunion où je manque m’endormir, le voyage qui m’intéressait est annulé – que faire ?, vivement la fin de la journée, Mr. Robot

Vendredi: de l’énervement, des trucs à terminer et pas envie, avoir sans doute trouvé une destination alternative de vacances, et avoir envie de repartir dès février, Mr. Robot, Halt and Catch Fire

Samedi: goûter des vermouths et en choisir deux préférés, achat de quelques bulbes de printemps, passer un moment chez mon papa et me rendre compte qu’il ne m’écoute plus beaucoup, essayer de lire au jardin mais toujours cette nervosité, et puis les invités des voisins n’aident pas en parlant très fort, On Western Union de Fritz Lang (1941), tomber de fatigue sans raison particulière

Dimanche: me forcer à aller à la zumba, me forcer à ranger mon salon, ce n’est pas la forme – toute mon énergie a fui depuis quelques jours sans vraie raison, du poulet à la birmane, Mr. Robot, The Americans – début de la saison 3

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s