Short diary of the week (159)

Lundi: retour au boulot et retour du mal de tête, une conversation intéressante, envie de plein de livres, des maux de tête de plus en plus violents accompagnés de vertiges et courbatures, m’affaler sur le canapé, une légère accalmie, UnReal – début de la saison 2

Mardi: pas mieux – ça revient déjà dès le matin, et pourtant j’aimerais terminer une série de choses, un colis de livres dont deux que je n’aurais probablement pas achetés si je les avais feuilletés, poussée par les congés des prochains jours je termine ce qu’il faut terminer, mon mal de tête ne s’en porte pas mieux, enfin me détendre, lire un moment au jardin puis rentrer – rattrapée par l’humidité, UnReal, Anthony Bourdain Parts Unknown à Manille (saison 7), les maux de tête ont enfin diminué

Mercredi: a priori ça va mieux mais toute rechute est encore possible, ce patron va demander pas mal d’adaptations, lire au jardin, oh il est déjà temps de partir !, un Spritz au Mokafé, Parc Royal – zone VIP – superbe buffet avec barbecue, rencontre d’un couple passionnant, plein de connaissances, Sons of Kesmet – pas mal mais pas ma tasse de thé – trop de batteries et de cuivres, Imarhan – le rythme des chameaux touaregs qui met un moment à démarrer, la beauté du parc la nuit, la température qui diminue subitement en traversant une rue – ou le passage des quartiers à forte densité à celui des jardins, le sentiment d’avoir passé une excellente soirée

Jeudi: ravitaillement, commencer un livre de plus pour pouvoir varier les plaisirs le long de l’après-midi et de la soirée, UnReal

Vendredi: réveillée entre 1h et 2h pour cause de gamins hurlant et sautant dans la piscine, coudre une toile pour le haut de la robe rockabilly, réfléchir aux nombreuses adaptations nécessaires, en relisant ma PAL me rendre compte que j’ai déjà des livres sur certains sujets qui m’intéressent, lire au jardin, thon au lait de coco, Halt and Catch Fire – début de la saison 3

Samedi: la seconde toile résout les problèmes mais en crée d’autres – rien d’insurmontable, des courses, la chaleur collante, terminer un roman et en commencer un autre, lire aussi des livres d’histoire, un barbecue, me faire piquer, m’envelopper dans un grand drap blanc et profiter du jardin jusqu’à ce que la nuit tombe

Dimanche: retracer les dernières pièces du patron avec leurs adaptations, les épingler sur le tissu et me rendre compte qu’il a un sens, recommencer dans l’autre sens, vertiges et petite chute de tension, me dire que je ne terminerai aucun livre aujourd’hui et que dès demain j’aurai bien moins de temps à y consacrer, avoir froid (et oui, il fait moins de 25°), Halt and Catch Fire, UnReal

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s