River town

Peter Hessler, River town: two years on the Yangtze: du même auteur, j’avais lu Country driving et j’avais beaucoup apprécié son portrait de la Chine vue de l’intérieur. River town se passe avant et raconte les deux premières années que Peter Hessler passe en Chine comme professeur d’anglais envoyé par le Peace Corps américain dans la petite ville de Fuling, bordant le Yang Tse Kiang dans le Sichuan. En 1996, Fuling est encore très retiré et n’a pas encore vu beaucoup d’étrangers. La vie n’est donc pas si simple, bien que protégée et dirigée par les cadres de l’université. Les Chinois ont en effet cette fâcheuse tendance à fixer les gens et à ouvertement se moquer d’eux, mais Peter Hessler et son comparse, également volontaire des Peace Corps, s’adaptent tout doucement, apprenant à parler le Chinois mais aussi le dialecte local. Ils découvrent la région et ses coutumes, non sans quelques épisodes hilarants d’incompréhension. C’est aussi l’histoire d’un ville qui va disparaître – la construction du barrage des Trois Gorges est en effet en cours. Ce récit couvre de nombreuses facettes d’une société chinoise en pleine mutation, entre les traditions anciennes, le communisme et les débuts d’une certaine libéralisation économique.

Book_RATING-35

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s