La part des flammes

51l6ccvk2b9l-_sx195__zpsjgk5edjuGaëlle Nohant, La part des flammes: sans le billet de Kleo, je n’aurais sans doute jamais acheté ce livre. Et j’aurais raté quelque chose ! Paris – mai 1897. L’événement mondain du moment est la vente au Bazar de la Charité. Il faut y participer ou y être vu si on appartient à la bonne (ou moins bonne) société parisienne. La duchesse d’Alençon y tient un stand avec l’aide de deux protégées, Violaine de Raezal, veuve toujours en deuil et pas très bien considérée et la jeune Constance d’Estingel qui vient d’éconduire son fiancé. L’incendie éclate, le feu se propage très vite. Paris en deuil n’est plus la même; de nouvelles amitiés se créent. Portrait d’une époque, ce roman est passionnant. Il raconte une histoire assez haletante tout en décrivant une société uniquement gérée par les convenances. Gaëlle Nohant en profite pour décrire de nombreuses facettes de l’histoire, celles héritées des temps anciens (les duels) et les plus modernes, l’émergence des médecins de l’âme qui pensaient pouvoir soigner leurs patients avec de nouvelles techniques. Roman difficile par moments, il me fait d’autant plus apprécier la période contemporaine et le statut de la femme d’aujourd’hui. L’écriture est superbe, nous ramenant à une certaine époque qui n’avait pas peur du subjonctif imparfait ni d’un vocabulaire très précis et évocateur. Je conseille ! Et si vous avez des idées d’autres romans de ce genre, n’hésitez pas à les proposer dans les commentaires.

Book_RATING-40

2 réponses sur « La part des flammes »

    1. Merci ! je vais tenter de trouver son premier roman, j’espère qu’il ne sera pas trop difficile à trouver.
      J’étais passée totalement à côté de ta critique, peut-être parce qu’elle commence par parler de France Loisirs ? 😉

      Bon w-e (le mien est déjà bien commencé avec la fête nationale d’hier) !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.