Russendisko

Wladimir Kaminer, Russendisko: c’est le titre de ce livre qui m’a attirée en magasin: le Russendisko est cette musique jouée par les DJ russes dans les boîtes de Berlin – et en effet, Wladimir Kaminer est un de ces DJ, en plus d’être écrivain. Mais rien de cela n’est abordé dans ce récit: il s’agit plutôt de bribes de vies au début des années 1990. Il raconte l’arrivée à Berlin, la vie dans les quartiers d’immigrés et dans l’ex-Berlin-Est. Il brosse le portrait d’une ville et de ses habitants, racontant des anecdotes – du téléphone rose russe aux Grecs parlant Italien parce qu’ils tiennent une pizzeria. C’est le petit nombre de pages qui m’a poussée à terminer le livre. En fait, je n’y ai pas trouvé ce que je pensais y trouver, pas de roman sur un DJ, pas de roman sur la musique. Ce n’était pas désagréable, il y a même beaucoup d’humour et de dérision, et c’est au final un instantané d’une époque déjà révolue et une collection d’anecdotes sur la vie d’un émigré russe à Berlin.

Un livre qui rentre dans le cadre du challenge “Lire le monde” pour la Russie.

Book_RATING-25

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s