The Grey Tweed Skirt

Au début de l’hiver, je me suis dit qu’une jupe un peu plus longue et dans un tissu plus chaud me serait bien utile. J’ai fouillé dans mon armoire et j’ai sélectionné un tweed dans les tons bleu, blanc et gris, avec une touche d’orange, trouvé à la dernière trocante organisée par Sakiko. J’avais également en stock du tissu de doublure bleu pâle ainsi qu’un reste de coton à fleurs pour rendre la parementure plus agréable à porter. Je ne voulais pas trop me compliquer la vie et j’ai repris le modèle n°5 du Knipmode de décembre 2014 en taille 42, comme pour The Brocade Skirt que j’aime tant. Je l’ai rallongée en fonction de la quantité de tissu disponible pour avoir plus chaud.

Cette fois-ci, j’ai suivi les instructions de montage à la lettre et tout s’est très facilement déroulé. J’aurais dû relire mes notes et réduire un peu la largeur de la taille, car cette version-ci est également un peu trop grande. Mais le plus gros souci, c’est qu’elle est tout simplement importable: le tissu de tweed gratte horriblement, même à travers la doublure. Je n’ai jamais réussi à la porter plus de 10 minutes. C’est franchement dommage parce que j’ai mis du temps et de l’amour à la coudre et que j’étais très fière de ma parementure contrastée.

La jupe tombe un peu plus bas que ma taille naturelle.

5 thoughts on “The Grey Tweed Skirt

  1. Les finitions sont en effet très jolies et réussies ! Dommage que le tissu ne soit pas agréable à porter.

    1. J’en ferai une autre… l’hiver prochain ! là, je pense robe tiki😉
      et j’ai appris ma leçon: toujours tester le facteur “grattage” d’un tissu !

  2. Dommage en effet, parce qu’elle est très belle!
    Pas moyen d’ajouter une couche de tissu entre le tweed et la doublure?
    Ce sera du bricollage, mais en coupant les pièces de la doublure légèrement raccourcies, et en les fixant à la main en haut de la doublure, ça pourrait peut-être résoudre ton problème, non?

    Tu me fais réver à évoquer des robes tiki! J’ai un peu perdu le mojo couture ces derniers temps, mais il revient peu à peu. Par contre, on rentre dans l’hivers, alors je vais plutôt me coudre des vêtements en lainage (jersey de mérino mon amour)!

    1. Je pourrais mais est-ce que j’ai vraiment le courage ? Et je crois que ce tissu gratte vraiment à travers tout !

      J’ai remarqué que tu cousais moins mais je me disais que c’était parce que tu travaillais.

      1. Oui, depuis que je travaille (Enfin! je ne vais certainement pas m’en plaindre!) et que je me suis remise au sport de façon assez sérieuse, je couds moins. Ce n’est pas tant un manque de temps, mais simplement parce que je suis crevée à la fin de la journée!

        Et puis il y a aussi le fait que je m’éloigne un peu d’Instagram, qui est le seul endroit où je présente mes coutures. En plus, comme l’hiver arrive ici (on est passé à l’heure d’hiver), il fait noir quand je rentre du boulot, donc impossible de faire de belles photos. Du coup, il y a certaines choses que je n’ai jamais montré vraiment, comme le trousseau de naissance pour ma nièce, la robe longue en pseudo liberty et un sweat drapé…

        (et je comprends très bien le manque de courage pour effectuer des altérations sur un projet fini: j’ai cimme ça une chemise Bruyère qui me donne l’air d’un clown rescapé des années 70 à laquelle il faudrait que je modifie les manches pour pouvoir la porter mais… Je procrastine!)

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s