La poupée de Kafka

page_1_thumb_large[1]Fabrice Colin, La poupée de Kafka: Julie, jeune femme à la recherche d’une meilleure relation avec son père, spécialiste de Kafka, rencontre une dame âgée qui pourrait bien éclairer un mystère, celui de la « poupée de Kafka ». Leur relation commence mal: la vieille dame est revêche mais Julie a de nombreuses ressources. Parallèlement, elle raconte sa vie, son enfance, un voyage à Prague avec son père… Ce roman avait tout pour me déplaire, avec ses histoires de Kafka, de Prague et de montagne. Et pourtant. Je ne me suis pas ennuyée une minute, abandonnant mon livre avec regret à chaque fois que j’arrivais à l’arrêt du métro où je devais descendre. Fabrice Colin a une très belle écriture et utilise des procédés du polar dans un roman qui ne l’est pas vraiment, augmentant le suspense à la fin des chapitres, les entrecoupant avec d’autres histoires.

Book_RATING-40

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.