Short diary of the week (130)

Lundi: le vide au bureau, un peu moins de vide à midi, la maison sent toujours l’ail, une soirée doudou avec deux jolies séries: The Good Wife et Call the Midwife – LA série bienveillante – un genre qui ne se voit que très peu en fin de compte

Mardi: au bord de la crise de nerfs – je ferais mieux de travailler seule, un cover en thaï d’un morceau japonais, le lien vers The Lady From Canton devrait être plus clair maintenant, des maux de tête avec vertiges, l’aubergine – ce légume que j’ai toujours du mal à préparer à mon goût, The X-Files en mode auto-parodie, Anthony Bourdain Parts Unknown en Tanzanie

Mercredi: évidemment il pleut juste quand je sors, cancion de Mexico avec falsetto, ces envies de faire autre chose l’après-midi – de la couture par exemple, Kirghizistan ?, The Leftovers – oh il se passe quelque chose qui pourrait avoir trait au mystère !, Anthony Bourdain Parts Unknown en Iran

Jeudi: une après-midi marquée par le retour de mon père à la maison, un repas rapide, The Leftovers, Anthony Bourdain Parts Unknown au Massachusetts

Vendredi: demander conseil pour mieux tourner un mail, froid et éternuements – une constante de vendredi après-midi ? surtout que ça n’a aucune conséquence, un amour partagé pour William Eggleston, une chouette discussion not in real life mais qui pourrait bien mener à de l’IRL, Anthony Bourdain Parts Unknown en Jamaïque puis en Corée (un de ces épisodes menés par l’alcool), un moment de mélancolie en voyant des photos

Samedi: la course nécessaire en fournitures de couture a provoqué des achats compulsifs de romans à la librairie en face, refaire le stock de produits ménagers au Colruyt, attendre et puis décider de ne pas attendre, les mensonges sont faits pour s’en servir ?, découpage et traçage, fin d’un livre, hamburger maison, le coup de fil qui pourrit ma soirée – coup de fil compris comme du chantage affectif, This is England – un film sombre très sombre, ne plus retenir mes larmes et chercher du réconfort

Dimanche: sans énergie, zumba, toujours sans énergie, mais pourquoi je me laisse prendre par ces jeux de chantage ?, emballer le swap lumière, brûlée par la vapeur du fer à repasser – cela m’arrive tellement rarement que je n’ai pas de crème pour soulager la douleur, une marque d’amitié fort appréciée, je triche un peu pour le Winter Cookbook Challenge !, The Leftovers, Booze Traveler – une série documentaire sur l’alcool dans le monde – un épisode en Inde qui ne me passionne pas plus que ça – à voir si je vais continuer