Cette lumière qui vient de la mer

Hiromi Kawakami, Cette lumière qui vient de la mer: en rentrant du Japon, j’ai eu envie de lire des romans japonais. J’en avais éliminé une série de ma PAL historique mais pas celui-ci. Midori vit sa vie de lycéen, entouré de son ami Hanada qui aime se travestir et de Mizue qui est amoureuse de lui. A la maison, il vit avec sa grand-mère et sa mère qui n’a jamais épousé son père. Celui-ci passe de temps en temps dire bonjour. Je ne raconterai pas autant que la quatrième de couverture que je vous conseille de ne pas lire (elle dévoile des événements qui se déroulent au deuxième tiers du livre). Il n’y a pas beaucoup d’histoire; c’est plutôt le récit de la vie de tous les jours avec ses joies, ses peines et les questions de l’adolescence. Ce n’est pas ennuyeux pour autant: Kawakami a l’art de raconter ces petites choses avec fraîcheur et le lecteur devient presque un membre de la famille. Un agréable et joli roman !

Book_RATING-40

(dernière lecture de 2015)

3 thoughts on “Cette lumière qui vient de la mer

  1. Ce roman est le seul d’Hiromi Kawakami que j’ai lâché au bout d’une cinquantaine de pages tant je m’ennuyais😀 (J’ai aimé tous les autres à des degrés divers.)

    1. Oui, j’ai vu (j’ai été relire tes commentaires sur ses romans). La faute à la quatrième de couverture ? Ce qu’elle racontait m’a vraiment dérangée dans ma lecture parce que j’ai passé un long moment à attendre ces événements.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s