Short diary of the week (120)

Retour du short diary après plusieurs semaines d’absence – si ça vous intéresse toujours vu que c’est du pur quotidien.

Question: mon récit de voyage du Japon avance très lentement par manque de temps et parce que je n’ai pas envie de me mettre la pression. Je pourrais publier deux ou trois articles par semaine dès maintenant – quitte à ce qu’il y a des intervalles plus importants – ou vous préférez un article tous les jours quand j’aurai fini ?

Lundi: réveil matinal – avant le réveil, toujours pas de message de ma direction – je suppose que je suis censée aller travailler, fouiller dans l’armoire pour trouver des gants, gratter le givre accumulé sur la voiture, retrouver avec plaisir mes collègues et le plaisir de la conversation, me retrouver assise toute la journée alors que j’ai tant aimé marcher, souffrir du froid en rentrant, bon ben c’est parti pour une journée de plus en voiture, The Good Wife

Mardi: au moins ce matin la voiture était exempte de givre, il devient urgent de regarder la suite de Doctor Who – j’ai plus ou moins compris ce qu’il s’y passait, en rentrant je déprime complètement: il fait froid et humide et le métro ne roulera pas jusque chez moi, Doctor Who puis Masterchef The Professionals et une fois de plus je lutte pour ne pas m’endormir

Mercredi: réveillée en sursaut par un mauvais rêve: des cousins éloignés que je déteste envahissaient ma maison, juste l’horreur ce matin: plus d’une heure dans les bouchons, juste fatiguée en arrivant enfin mais soulagée quelque part en apprenant l’annulation d’événements auxquels j’aurais dû participer et pour lesquels les transports auraient été compliqués, comfort food en rentrant, Doctor WhoMasterchef The Professionals

Jeudi: vais-je réussir à rentrer dans le tram ? après en avoir laissé passer un, c’est plus long et plus inconfortable mais quand je vois les files de voitures je ne regrette pas trop, un nouveau pc au bureau !, mais faites-là taire ! (ma voisine raciste – c’est elle qui le dit – dans le tram, causant très fort dans son gsm), recommencer tout doucement à préparer des cocktails, The Good WifeMasterchef The Professionals, et même réussir à lire quelques pages avant de m’endormir

Vendredi: retour à la normale pour les transports – quel soulagement, est-ce que j’aurais vraiment dû dire à mes collègues que j’ai toujours été fan de Duran Duran ?, enfin l’occasion de faire quelques courses en rentrant: du ponzu au Tagawa et des tirettes chez Veritas, The Good Wife – 3 épisodes

Samedi: déjà 9h30 ? je n’ai plus dormi aussi longtemps depuis…. je ne sais plus, lessive, courses, enfin planter tous ces bulbes de printemps – deux mois plus tard (mais ce n’est pas trop tard), n’empêche il fait frais et humide – ce n’est pas très agréable, continuer mon récit de voyage, trouver de quoi éclairer mes photos de cocktail, tenter un Cosmopolitan un peu différent, tenter du bœuf grillé à la japonaise accompagné de sauce ponzu – miam !, The affair – saison 2 – un premier épisode qui m’a laissée fort indifférente et qui me rappelle combien je déteste l’actrice principale, The Good Wife – oooh Will…

Dimanche: m’extirper du lit, zumba, envie de me remettre au lit alors que j’ai plein de choses intéressantes à faire, ne pas me mettre au lit parce que quand même, commencer à coudre une jupe, continuer à préparer mon récit de voyage et me demander pourquoi je me mets la pression, un excellent plat de gibier, Doctor Who – un épisode qui me met mal à l’aise au début mais qui débloque toute l’histoire, The Good Wife

 

8 thoughts on “Short diary of the week (120)

  1. Pareil pour moi pour ton récit sur le Japon.
    C’est fou ce que les gens se proclamnte au et fort raciste….. enfin au moins il n’y a pas de surprise
    De mon côté je n’ai eu aucun soucis pour aller à Bruxelles, la majorité des Wallons ont boycotter la capitale. J’ai pu y voir un minuscule point positif

    1. Oui, ils ont cette fierté de l’être, ne se rendant pas compte combien ils sont ridicules.
      Les trains n’ont pas été arrêtés et si on travaille dans le centre, pas de souci. Moi j’étais bloquée parce que je n’ai pas de train…

  2. Mais si mais si, c’est intéressant, ces petites bribes de vie ^^

    Pour le Japon, j’aime bien quand les billets ne sont pas trop espacés (2 jours, ça me paraît bien), tout simplement parce que je n’ai aucune mémoire xD

    Ca parle de quoi, The Professionals ?

    Quant au racisme, no comment. Enfin si, je n’en peux plus, des gens qui rétorquent « on ne peut plus rien dire » et « politiquement correct ». C’est idéologiquement incorrect et inconcevable. Bon, je prêche une convertie je crois xD

    1. Merci de tes réponses !
      C’est Masterchef the professionals sur la BBC et donc le même concept que Masterchef mais avec des chefs qui ont une formation et qui travaillent déjà dans le milieu. Les épreuves sont donc bien plus compliquées, surtout au début où il faut par exemple dépecer une patte de porc ou faire une raviole au homard en 15-20 minutes.

      oui, ne t’inquiète pas, je suis convertie😉 Cette femme était un modèle de bêtise humaine, le reste de la conversation l’a bien prouvé.

  3. Le retour du short diary❤ ! Je suis ravie que tu aies décidé de reprendre, ça me manquait.
    Pour ton récit du Japon, c'est surtout comme tu as envie : j'aurai grand plaisir à te lire par petites touches ou en une seule fois. Vivement tes publications en tout cas.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s