Haute enfance

Joyce Carol Oates, Haute enfance: dans ce roman écrit en 1976, Joyce Carol Oates trace le portrait d’une série de personnages vivant tous dans la même région, la plupart d’une même famille. Laney, adolescente, tombe amoureuse de Kasch, un intellectuel bien plus âgé qu’elle. Plus tard, celui-ci aura une relation avec la mère de Laney, Arlene. Vale, son fils aîné, est un vétéran de la guerre du Vietnam et vit de petits délits. D’autres personnages encore interviennent. Cela pourrait ressembler à un soap mais cela ne l’est pas. Certains passages sont un peu incompréhensibles, à moins d’y porter beaucoup d’attention. J’ai eu beaucoup de mal à m’attacher aux personnages et à suivre leurs errements. Parce qu’il n’y a pas vraiment d’histoire, juste une suite de pensées et de (très belles) descriptions. Mais tout comme dans son roman précédent, Joyce Carol Oates utilise une sorte d’écriture automatique par moments et ce n’est pas spécialement une réussite. Il reste cependant tout son talent pour décrire avec lyrisme l’Amérique.

Book_RATING-25

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s