Le tour de France, exactement

Lionel Daudet, Le tour de France, exactement: l’idée de ce récit m’a plu ! Lionel Daudet a décidé de suivre la frontière de la France sur tout son pourtour, en partant du Mont Blanc et remontant vers le lac Léman, en suivant la frontière avec la Belgique et puis toute la côte de la mer du Nord et de l’océan Atlantique, en traversant les Pyrénées, en longeant la Méditerranée pour finalement retrouver le Mont Blanc. Le but était de ne jamais s’écarter de la ligne, ou le moins possible, mais de nombreux obstacles se présentent: le milieu aride et difficile des montagnes (mais Lionel Daudet est alpiniste, donc il s’en sort plutôt bien), des centrales nucléaires, des barrages mais aussi des propriétés privées et des terrains militaires. Peu importe, Daudet réussit son pari en un an et demi et rencontre de nombreuses personnes qui marchent un moment avec lui (ou escaladent les montagnes, ou font du kayak, ou du vélo…). Comme je disais plus haut, l’idée est très tentante et malgré un style et un récit qui ne m’a pas convaincue, j’ai voulu connaître toute l’histoire. Daudet insiste sur les passages montagneux et ses performances, il passe souvent très vite sur d’autres parties qui m’auraient sans doute plus intéressées. Il a aussi un côté écolo boy-scout qui m’énerve un peu. J’ai regretté l’absence de descriptions de la nature que quelqu’un comme Bernard Ollivier aurait beaucoup mieux introduit dans le récit. Mais malgré tout un récit inspirant… et la frontière de la Belgique est bien courte !Book_RATING-30

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s