Short diary of the week (104)

Lundi: fermer tous les rideaux pour empêcher la chaleur de rentrer, porter de nouveaux vêtements, un certain découragement à midi, est-ce parce que mon repas n’était pas bon ? est-ce parce que les w-e sont trop courts et que j’ai envie de faire plein de choses sans avoir le temps ? est-ce parce que la somme de travail à réaliser avant septembre au boulot ne me permettra pas de prendre des vacances ? est-ce parce que je me sens tout simplement dépassée ? et évidemment l’après-midi a été fort troublée et peu productive, il me reste du lait de coco – tentons une Piña colada !, True Dective – l’endormissement a été proche

Mardi: une télévision à l’écran défoncé sur le trottoir, hop ! enlever mes sandales et mettre mes tongs de bureau, rentrer et ouvrir toutes les fenêtre, envie d’un mojito un peu spécial, The Good Wife, Anthony Bourdain Parts Unknown: Nouveau-Mexique – cette deuxième saison est moins intéressante

Mercredi: des moustiques, des insomnies, une robe qui ne couvre pas beaucoup, deux plantes qui arrivent par la poste emballées dans plein de frigolite, pas énormément d’énergie, un chat qui veut rentrer dans mon bureau, de délicieuses boulettes aux olives avec tadziki, The Good Wife, lire au jardin dans la relative fraîcheur du soir

Jeudi: pas beaucoup d’énergie, toujours ce sentiment de tristesse qui tente de s’immiscer, me rafraîchir dans un centre commercial et trouver des soutien-gorges en soldes, The Good Wife, lire au jardin mais être distraite par mes réflexions: je n’arrive pas encore à me réapproprier ce jardin en été parce que j’ai trop de souvenirs de bons moments à deux

Vendredi: toujours assez peu efficace, partir plus tôt et trouver des sandales en soldes, puis trouver cette petite table de jardin qui était sold out au Casa près de la maison et donc la traîner dans le métro jusque chez moi, pas envie de cuisiner mais qui le fera si je ne le fais pas ?, The Good Wife, profiter du jardin et des températures qui ne baissent pas

Samedi: aussi chaud dedans que dehors, en profiter pour ne pas faire grand chose, lire au jardin, découper un patron pour une nouvelle robe, expérimentation de cocktail, thon au lait de coco, The Good Wife, un peu de fraîcheur, un feu d’artifice au loin

Dimanche: réveillée tôt, quelques exercices, mes pauvres genoux qui font mal depuis quelques jours n’aiment pas trop, découpage de tissu, pester sur Burda qui m’a fait faire des fautes dans les marges de couture, pester sur Burda bis à cause des explications incompréhensibles – surtout qu’il y a moyen de monter cette robe bien plus facilement, du vent et encore du vent mais toujours pas une goutte de pluie, et au moment où j’écris ça la pluie commence à tomber, plein d’ail !, enfin trouver l’envie pour une séance photo au jardin, un sourire échangé avec ma voisine qui me surprend en train de prendre des poses, Anthony Bourdain Parts Unknown: Copenhague – ou plus précisément le Noma