Short diary of the week (98)

Lundi: ce n’était donc pas une romance que lisait mon voisin dans le métro mais du Robert Merle – Fortune de France – avec couverture rose, une journée qui commence par une nouvelle bouteille de rhum commence bien (Plantation 3 Stars), mais qu’on assassine les groupes vocaux !, une liste de choses à faire avant de rentrer, plein de choses à faire en rentrant, Mad Men – le tout dernier épisode – des larmes ont coulé – j’ai toujours beaucoup de mal à quitter une série que j’ai adoré – et pourtant elle était lente et il ne s’y passait pas grand chose mais c’est le portrait d’une époque

Mardi: commencer un autre roman pour faire une lecture commune avec Shermane, pas de bouteille d’alcool qui m’attend ce matin – dommage !, l’abus de substances est du plus mauvais effet sur la peau – cela prend la forme de canyons, le plaisir de retourner au rayon nourriture de Marks & Spencer, du cordial à la framboise, je pense avoir trouvé mon parfum pour l’été, une pause chez Exqui, des gins et des tonics expliqués en long en large et en travers, une très bonne soirée, renter un peu saoule

Mercredi: nuit assez moyenne mais on sait pourquoi, un coup de pompe phénoménal l’après-midi et un thé à la menthe qui provoque des maux de ventre, et le boulot qui n’avance pas du coup, un visite très instructive chez Coyote suivie malheureusement d’une mauvaise nouvelle, plus envie de rien, Chelsea Flower Show avec un gin tonic

Jeudi: et hop une réunion impromptue à l’heure où tout le monde commence à avoir faim, des collègues nerveux ou dissipés, besoin de paix et de solitude aujourd’hui, l’arrosage automatique de la voisine arrose le fond de mon jardin – tout ça de moins à arroser, The Good Wife, Chelsea Flower Show

Vendredi: réveillée tôt et donc arrivée tôt au travail, mais c’est quoi tout ce bruit sur le parking ?, les mecs à la rescousse pour réparer la voiture en panne, le vendredi c’est le jour pour faire toutes les petites choses qui en fin de compte prennent toute la journée, facilement irritable pour le moment et ce ne sont pas certaines personnes qui aident, la plus vieille droguerie de Bruxelles (je suppose) et la plus vieille herboristerie de Bruxelles, plein de plantes bizarres – et non ce n’est pas pour de la sorcellerie, The Good Wife, m’endormir devant la tv

Samedi: me dépêcher de faire toutes les courses: Delhaize – Carrefour – Brico, acheter plus que prévu partout, resto italien avec mon papa à Tervuren, une très belle avenue, après-midi cuisine: sirop de fruits de la passion et bitter à la rhubarbe, ah mais Ikea vend des bocaux !, ignorer la foule et évidemment acheter plus que prévu, The imitation game – intéressant mais un peu trop de romance – repenser à tout ce que Coyote m’a dit sur les HP, un petit bout d’Eurovision en mettant de l’ordre dans mes herbes et épices à bitters

Dimanche: quand on veut faire trop de choses en peu de temps c’est un peu la course, défricher du lierre, tailler du petit bois, lire des magazines à la mi-ombre, Puka Punch, le premier barbecue de l’année – oui pour moi toute seule !, profiter de la soirée dehors mais rentrer parce qu’il commence à faire frais, The Good Wife

6 thoughts on “Short diary of the week (98)

  1. Toujours pas de premier barbecue de l’année ici: si ce n’est pas vraiment humide, le temps est couvert et frais (et dire que Mai/Juin sont censés être les meilleurs mois. Je crains le pire😦
    J’ai bien fait regarder les mêmes épisodes de séries au même moment alors qu’on est séparés de 800km, mais lecture commune, jamais. Faudra que j’essaye…

    1. Hier, ça allait ici: il faisait une vingtaine de degrés et grand soleil, et puis le feu réchauffe ! Je suis restée dehors jusque 21h. Mais j’adore les soirées d’été torrides !
      Moi je préfère garder confiance et au pire, j’irai au soleil en décembre😉
      Si une lecture commune te tente et qu’il y a un livre que tu as aussi dans ma PAL, on peut organiser ça. Je ne le fais pas souvent mais j’aime beaucoup.

  2. J’aime bien le concept de lecture commune (d’autant que je sais de quelle lecture il s’agit…). J’peux participer la prochaine fois ?
    Et félicitations pour l’ouverture du nouveau blog🙂

    1. Bien sûr ! En général ça se fait à deux, mais on peut le faire à plusieurs aussi. Idem que pour Elanor: va voir dans ma PAL si tu as un livre (ou plusieurs) en commun et puis on décide d’une date (pas avant juillet pour ma part, j’ai déjà une nouvelle lecture commune avec Ingannmic de http://bookin-ingannmic.blogspot.be/ )
      C’est un très bon moyen de lire des livres un peu “oubliés” de la PAL😉

      Et merci !

  3. je n’ai pas encore vu la dernière saison de mad men, mais ça fera un vide quand ce sera fini ! j’appréhende un peu, car j’aimais bien la période 60s. c’est vrai que c’est plutôt lent comme série, mais perso, je ne m’en suis pas du tout lassée !
    imitation game, j’ai été déçue, trop long sur une romance même pas avérée…

    1. La fin de Mad Men se passe au début des années 70, j’ai beaucoup moins aimé les vêtements… mais oui, je suis déjà en manque😉

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s