Green Lab

Situé au bout de l’Avenue Louise, dans un quartier plutôt mort mais proche d’un arrêt de tram (Legrand), le Green Lab est un nouveau bar bruxellois offrant une carte assez conséquente de gins et d’absinthes. Les quelques commentaires sur des sites comme Yelp ou Tripadvisor vont dans tous les sens (certains parlent même d’horrible) et je voulais me faire une idée, étant toujours à la recherche de bons bars à cocktails.

J’y suis arrivée tôt, vers 17h30, et j’étais la première cliente. L’entrée n’est pas très accueillante, une porte grise en bois basique. L’endroit est sur trois niveaux et le premier tout en bas est plutôt quelconque. Le bar est situé au second et une mezzanine est meublée de fauteuils. La décoration est d’inspiration steampunk, avec pas mal de grillage et de métal; des néons verts ornent les murs et au plafond pend un tuba ou un instrument du genre. Le bar est sous une alcôve et contient de nombreuses étagères carrées contenant les différents alcools. L’idée semble bonne mais j’ai l’impression que ce n’est pas abouti, très froid, pas assez réfléchi pour en faire un concept complet, à part le bar lui-même qui est très réussi. Quelques lampes tentent de donner de la chaleur mais le néon vert domine. Ce qui m’a dérangée également en entrant, c’est l’odeur de vieille bière renversée mêlée à des restes d’eau de javel, sans doute due à la fête du soir précédent. Le public a d’ailleurs l’air assez étudiant (qui boit des bières) pour ce que j’en ai vu. Et la musique en adéquation: du rock populaire de type Classic 21 (non, je ne veux plus jamais entendre du Lenny Kravitz !).

J’ai attendu mon ami un moment près du bar, en lisant le menu, qui collait un peu et que j’ai posé sur une table collante. Mmmmh, toujours les restes de la soirée sans doute. Quand il est arrivé, nous sommes montés nous installer dans les fauteuils sur la mezzanine. La carte est très fournie, proposant une sélection de gins d’un côté et de tonics de l’autre, tous combinables. D’autres gins ne sont pas mentionnés dans le menu mais bien présents au bar (il y en a 246 !). Ne sachant pas nous décider, nous sommes descendus demander conseil au barman. Jacques avait déjà une idée du gin (du Magellan si je me souviens bien ?) et le barman lui a choisi le tonic correspondant en y rajoutant des pastilles de chocolat blanc et une framboise. Moi j’hésitais et j’ai pu sentir différents gins avant de me décider pour du Buffalo, assez poivré et épicé qui a été associé avec du Schweppes Pink Pepper, des baies rouges et une feuille de coriandre. Nous avons tous les deux été très satisfaits de nos mélanges et je suis très contente des explications du barman (les deux cocktails ont coûté environ 10€ chacun). J’imagine cependant que cela doit être bien plus compliqué quand il y a du monde. Après avoir siroté notre cocktail et discuté de l’ambiance, nous sommes tous les deux arrivés à la conclusion que l’endroit manquait de chaleur. J’aurais également imaginé que ce serait plus stylé, le barman y compris. Sans doute que j’ai en tête l’image du moustachu ou barbu en costume ? Le contraste entre l’ambition et l’aspect un peu brouillon du lieu surprend au final. Mais les cocktails en eux-même valent la peine.

Est-ce que j’y retournerai ? Si je passe par là (ce qui est rare, mais sur une ligne de tram depuis mon travail), oui. Mais si je trouve mieux ailleurs, non.

Green Lab, av. Louise 520, 1000 Bruxelles, situé à l’arrêt Legrand des trams 7 et 94.

9 thoughts on “Green Lab

    1. oui, bonne idée ! et comme il y a bien plus de bars à Paris qu’à Bruxelles, des historiques et des nouveaux, on pourra se saouler…. ou pas !

  1. L’endroit m’inspire moyennement. En fait, les photos et la description que tu en fais suffisent à me donner froid🙂
    Beaucoup plus tentée par “ton” gin-tonic en revanche (notes poivrées ! baies rouges ! coriandre ! miam !). Le G&T j’adore ça, bien que j’en sois au degré zéro : Bombay (Sapphire dans les moments les plus fastes) + Schweppes de base. Oui oui, j’ai du chemin à faire…

    1. Moi j’aime bien ces néons verts en fait et le bar est très beau.
      Pour commencer ton chemin, achète du tonic Fever Tree disponible dans les grands supermarchés, et continue avec ton Bombay ! Tu verras déjà une différence. Tu peux aussi jouer avec le “botanical” que tu mets dedans: du poivre, du romarin, du citron, une mûre….

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s