Short diary of the week (82)

Lundi: rhaaaa fichu alien qui a troublé ma nuit !, mon voisin de métro lit Salammbô de Flaubert, cha cha cha, calypso, dodo – ah euh non – pas au bureau, m’énerver devant Transparent – est-ce que toutes les familles juives causent autant ?, bon d’accord Dawn est énervante aussi

Mardi: détour par la maison communale pour une nouvelle carte d’identité et un autocollant pour la poubelle – misère j’ai dû attendre 30 secondes !, le thé des sages qui a traîné ce n’est plus vraiment ça – poubelle !, le bureau est devenu l’endroit pour écluser ces vieux thés, ça n’avance pas ce matin, une réponse encourageante suite à une plainte – le genre de chose que j’aurais laissé tomber auparavant, oooh les jolies bagues, la saga du plagiat des patrons de couture, choucroute !, Transparent (avec la prof d’université féministe très cliché à grosses lunettes rouges), Hormones

Mercredi: l’alien est toujours là – il ne bouge pas – normalement il devrait être descendu ou monté maintenant, penser au jardin et aux nouvelles tomates que je pourrais cultiver – non je n’ai pas été découragée par le mildiou qui a tout détruit l’année passée, terminer Transparent et avoir envie d’en dire plus que les trois mots ici

Jeudi: alien tu m’énerves, aaah le fakelore (ou folklorisme), moi aussi je participe à un jury pour des prix, il fait si froid que mon plat froid prévu pour ce soir ne va pas le faire, lasagne, j’ai très mal géré cette soirée où j’étais censée être occupée, ne pas réussir à me décider pour une nouvelle série et regarder Buffy

Vendredi: Joyce Carol Oates a sorti un nouveau roman hier et en sort en autre en mai – je n’y arriverai jamais !, une irrésistible envie de dormir en plein milieu d’après-midi, un délicieux gin tonic fait sur mesure, de la conversation, un burger péruvien dans un endroit plein de plantes, le long trajet du 81 à travers Bruxelles

Samedi: canapé-internet, une promenade à travers la campagne flamande – enfin pas tant que ça – beaucoup de quartiers résidentiels en fait, un nouveau gin autrichien, nettoyer le frigo et ranger tous les tonics sur une étagère, recherche d’une recette de cocktail pour le soir, mauvais choix: bourbon + Chambord + Lillet = trop sucré, Invisible Waves de Pen-Ek Ratanaruang – un film sur l’ennui (mais aussi sur un tueur qui doit fuir Macao après un meurtre et qui se retrouve à Phuket) avec une très belle photographie de Christopher Doyle

Dimanche: il ne fait pas un temps à sortir une Sunalee, vélo d’appartement au lieu de la zumba, une longue sieste (apparemment j’en avais besoin, sans doute est-ce à cause de l’alien qui est toujours là, stationnaire), soirée raclette et des projets avec les voisines, un bel hôtel  – l’Hôtel des Indes – conseillé à La Haye par mon voisin (mais si cher malheureusement)

2 thoughts on “Short diary of the week (82)

  1. Ah le vélo d’appartement ! Il faut absolument qu’on s’en offre un avec l’Archi : ça me permettrai de faire du sport en bouquinant, le pied !
    J’espère que l’alien ne t’embête pas trop !

    1. oui, c’est pas mal mais c’est assez encombrant quand même, ça ne se range pas facilement. mais ça a en effet l’avantage de permettre la lecture !
      L’alien, on dirait qu’il en a marre, mais il n’est pas encore tout à fait parti.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s