Short diary of the week (77)

Lundi: ma jupe bleu marine et mon gilet assorti font très bonne sœur, mon paquet portait un autocollant prévenant du danger de la batterie présente à l’intérieur, trois courses expédiées en 15 minutes, Hell on wheels qui me fait pleurer, ballade sur le Mékong avec Sue Perkins

Mardi: en fait les nausées du matin j’ai ça depuis que je suis petite – et il y a des jours pire que les autres, c’est justement ces jours-là que quelqu’un avec un café fumant en main s’installe près de moi dans le métro, tenter de terminer le travail en cours mais l’enthousiasme n’y est pas, survivre au dentiste malgré quelques fausses alertes de caries, l’énervement qui monte parce que ça n’avance pas, devoir aérer toute la maison, même un gin tonic ne me calmera pas ce soir

Mercredi: et donc j’ai fait plein d’insomnies et je n’ai envie de rien aujourd’hui à part rentrer à la maison et me mettre sous la couette – sauf que ce n’est pas possible, dieu qu’il fait froid aujourd’hui – je frissonne malgré mon gilet en laine et mon manteau, une heure de midi avec un concert dépaysant, je ne maîtrise pas encore assez mon smartphone pour oser faire une photo de l’artiste et je me sens bête !, un détour par Filigranes pour deux cadeaux, un détour par le traiteur italien pour mon repas du soir, un épisode du Mékong puis Masterchef The Professionnals

Jeudi: quand on a bien dormi on se sent quand même mieux, ah mais le colis était chez un collègue !, des discussions sur l’amitié, il y a comme du plagiat dans l’air, The Knick, Masterchef The Professionnals dont je ne verrai pas la suite ni la conclusion

Vendredi: plein de petites choses à terminer au bureau, soirée sushis, ce qui devait être une bonne soirée se termine mal, au moins je sais que ce sera la dernière dispute mais ça me crée quelques soucis inattendus

Samedi: je pense qu’il ne reste plus rien de diane chez moi, il a décidé de ne plus me parler et cela m’attriste malgré tout, heureusement je suis bien entourée: les plantes seront arrosées et mon papa aura des nouvelles, passer un moment chez lui d’ailleurs et ça lui a fait visiblement plaisir, faim mais pas d’appétit, The Knick

Dimanche: un peu de jardinage, couper des plantes mortes et les poser au pied des plantes fragiles comme protection contre le froid, commencer la valise, se demander si ces plis à la jupe ne vont pas faire grossir, Hell on Wheels – le dernier épisode, la troisième partie du documentaire sur le Mékong, The Knick

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s