Short diary of the week (74)

Lundi: le début d’une semaine qui sera active, c’est fou l’énergie que ça donne !, toujours hésiter pour le deuxième hôtel à Bangkok mais la liste se réduit, écouter la pluie tomber, Downton Abbey

Mardi: aujourd’hui c’est l’automne mais demain c’est de nouveau l’été pour moi, terminer plein de choses, faire ma valise en prenant bien trop pour ne pas devoir choisir

Mercredi: un peu angoissée mais le taxi est là, un avion, deux avions, arriver à Saint-Jacques et c’est à nouveau l’été, commencer à boire un vin blanc et ne plus m’arrêter, se promener dans les ruelles

Jeudi: ce bâtiment se veut moderne mais est au milieu d’un chantier abandonné, de la musique hypnotique de Sarawak, parler, boire un mojito puis du vin blanc, charcuterie et légumes grillés, voyage en Russie, au Honduras et en Mongolie Intérieure

Vendredi: des églises, des ruelles, un marché, des concerts – encore, un peu de soleil, en route pour Okinawa, mais quelle déception !, un anniversaire, ce ne sont pas les meilleurs concerts du monde

Samedi: la marché en pleine action, mais pourquoi tous ces artistes veulent mélanger leur musique traditionnelle avec du jazz ?, emmagasiner tout le soleil possible pour le prochain mois, pour être sélectionné cette année il fallait qu’il y ait une guitare électrique et une batterie ?, mettre son cerveau en vacances et juste danser un peu

Dimanche: ce parc si calme et cette vue sur la ville, un moment de repos en profitant de ces derniers moments d’été et d’une si jolie ville, un avion, une course pour quand même acheter quelque chose, un deuxième avion, rentrer tard

4 réponses sur « Short diary of the week (74) »

  1. Je ne sais pas pour toi mais en ce qui me concerne, j’adore faire mes valises. Les défaire par contre, c’est autre paire de manche !
    Profite bien en tout cas !

    1. Je n’aime ni l’un ni l’autre: j’ai toujours peur d’oublier quelque chose et pour les voyages lointains, je réfléchis longtemps pour faire les bons choix de vêtements qui doivent rentrer dans un espace limité.
      Et ma valise n’est toujours pas vidée depuis dimanche !

      Mais j’aime ma valise une fois qu’elle est fermée, c’est le premier indice du voyage imminent !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.