Burma VJ

Burma VJ est un documentaire danois réalisé par Anders Østergaard en 2009. Il souhaitait depuis deux ans parler de ces journalistes birmans qui filmaient en se cachant la vie locale sous le joug de la junte militaire. Il a rencontré « Joshua » qui était à la tête d’un réseau de reporters. Celui-ci s’est fait remarquer et a dû aller en exil à Chiang Mai mais des événements importants allaient avoir lieu à Rangoon. En août 2007, le gouvernement double le prix du pétrole, laissant une population extrêmement mécontente. En septembre, les moines bouddhistes commencent la résistance et manifestent pacifiquement en rue. Les reporters de « Joshua » sont là et filment tout. Les images sont envoyées hors du pays via divers canaux, des téléphones par satellite mais aussi des courriers qui passent la frontière. CNN, la BBC et d’autres télévisions internationales relaient l’information. La Birmanie n’est plus un pays fermé et le monde entier assiste à la répression violente de l’armée.

Les images sont de mauvaise qualité, c’est normal, mais elles montrent ce que la junte ne voulait pas monter. Elles sont entrecoupées de moments plus calmes où on suit « Joshua » à Chiang Mai où il essaie de se tenir au courant et de guider les journalistes sur place via des appels téléphoniques.

Ce n’est pas un documentaire pour voir de belles images mais c’est un documentaire important pour l’histoire. Et juste ça, ça suffit.

(Il est disponible à la vente, à la location – bientôt – et en cherchant bien sur le net).

2 réponses sur « Burma VJ »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.