Short diary of the week (73)

Lundi: mais quelle horrible nuit alors que je n’avais rien d’angoissant à faire aujourd’hui, parfois j’ai envie de vomir à la lecture de certaines choses, arrêter de faire ma timide et donc avoir une destination de plus en Thaïlande, Downton Abbey

Mardi: de nouveau ce mauvais sommeil qui noircit mes journées et la raison ne peut plus être la même

Mercredi: envie d’aller acheter du tissu mais pas le courage d’aller jusque là, une robe et une jupe tout près de chez moi aux soldes de mi-saison

Jeudi: une douleur cuisante pendant la nuit: piquée par un moustique !, juste épuisée, avec des maux de tête, vivement la semaine prochaine, une soirée avec un repas improvisé en toute amitié

Vendredi: si seulement j’avais pu dormir plus longtemps, j’ai la carte sim thaïe (merci à ma collègue) – il me manque juste le smarphone !, Ikea en soirée, regarder autour de moi d’un air éploré parce que la caisse est trop lourde et me faire aider par un homme tout souriant et serviable, Stagecoach de John Ford que j’avais déjà vu plusieurs fois mais dont seuls les paysages de Monument Valley m’avaient marqués

Samedi: plein de projets pour le w-e, monter la lampe et la table, tant de vis…, tondre la pelouse pour une dernière fois et puis me dorer au soleil en très petite tenue, un cocktail – des côtes d’agneau et du vin, un documentaire sur la Birmanie: Burma VJ (et l’envie d’écrire de courts billets sur ces bons documentaires que je regarde de temps en temps)

Dimanche: zumba, plein de bons plats au restaurant et faire plaisir à mon papa en parlant avec lui, plus de soleil mais tant pis – je le reverrai dans quelques jours, j’ai bien fait d’écrire cet article protégé – je me sens déjà mieux, Doctor Who avec une référence bien drôle à la famille Addams, North West Mounted Police avec Gary Cooper

2 thoughts on “Short diary of the week (73)

  1. Je pense que le documentaire mérite plus de billets sur les blogs en général (enfin, je ne lis peut-être pas les blogs qui s’y consacrent non plus)🙂
    Je suis du genre à sortir bouleversée ou éblouie d’un docu (tous sujets confondus) et à poursuivre les gens qui m’entourent en leur disant “il faut absolument que tu voies ça!”.

    1. oui, je me suis fait la même constatation. Tout le monde parle de films (et souvent des mêmes) mais personne des documentaires. Et comme j’ai la chance d’avoir accès à un grand choix à mon travail, ce serait dommage de ne pas le faire. J’en ai vu quelques très intéressants cette dernière année en plus…

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s