Short diary of the week (72)

Lundi: ces rêves me confirment que je n’ai vraiment pas envie d’aller travailler, ma concentration est si facilement troublée pour le moment, des aventures amoureuses à chaque génération dans Downton Abbey — Lady Violet va-t-elle révéler son passé ?

Mardi: ce matin ce n’est pas ma faute si mon travail n’est pas très assidu: que faire quand il y a une panne de réseau et d’internet ?, un moment de bien-être extrême avec Coyote et plein d’encouragements, aujourd’hui il y aura eu du soleil, de la pluie, du vent, des éclairs et une pleine lune qui éclaire tout

Mercredi: ressortir l’écharpe, cette époque de l’année où je n’arrive pas à régler le radiateur dans mon bureau pour avoir la bonne température, Destry rides again, un long monologue de ma tante au téléphone, des bêtises à la tv

Jeudi: tenter de choisir un nouveau parfum mais me perdre, de très jolis insectes à The Darwin Sect ainsi que des gin tonic Bombay Sapphire dans des verres un peu baroques, la généalogie de Twiggy sur la BBC

Vendredi: mon nouveau gilet est déjà là !, vaincre la mauvaise foi d’un vendeur et repartir avec le câble le moins cher pour nouveau lecteur bluray, X-Men Days of the future past

Samedi: dormir 10h d’affilée et sans interruption, de moches photos d’identité et une grosse averse, couture d’Anémone, finir un gros livre, le début d’Union Pacific et un documentaire sur Calamity Jane pendant lequel je m’endors

Dimanche: à nouveau 10h de sommeil sans interruption, le jardin est blanc de rosée, me sentir malgré tout fatiguée lors de la zumba, rentrer les meubles de jardin sauf la table (il faut être deux), vite lassée de la couture alors que j’aurais pu terminer cette jupe, lecture, le premier gibier de la saison, Doctor Who et Fargo

Et vous, comment était votre semaine ?

2 réponses sur « Short diary of the week (72) »

  1. Une semaine pleine. De questions et de doutes menant à une prise de position dont je suis fière. De boulot marathonesque – du dimanche d’avant au dimanche, avec petit répit samedi. D’épuisement en proportion. De douleurs handicapantes. De disputes et de réconciliations. D’irradiation (radiographiée en long et en large, au total au moins vingt clichés), en attendant la confirmation, ou non, du diagnostic que ces examens et d’autres étaieront. Mais ça c’est pour cette semaine…
    Je te la souhaite joyeuse !

    1. Excuse-moi, ton commentaire s’est retrouvé dans le spam et je ne l’ai vu que maintenant.
      J’espère que tu as eu des réponses positives suite à la radiographie, et que la semaine a été moins fatigante.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.