Burmese days

George Orwell, Burmese days: si on m’avait dit que je lirais à nouveau du George Orwell un jour, je ne l’aurais pas cru. 1984 a été une lecture scolaire et j’ai vu plusieurs fois le film tiré de La ferme des animaux. J’ai d’ailleurs un souvenir assez clair de mon enfance (je devais avoir 7-8 ans): j’étais chez ma grand-mère et le dessin animé passait à la télévision. J’ai évidemment été attirée par les images mais pour que je comprenne mieux, mon oncle m’a expliqué ce qui se passait. Mais revenons à Burmese Days. J’aime toujours m’informer sur mes destinations de voyage et j’ai donc appris que George Orwell, avant d’être écrivain, était policier au service de l’Empire Britannique en Birmanie dans les années 1920. Le roman qui est publié est 1934 raconte l’histoire de quelques habitants d’un petit village, surtout celles des coloniaux mais aussi les intrigues d’un fonctionnaire birman avide de pouvoir. L’image du colonialisme n’est pas très positive, ni celle des autochtones d’ailleurs mais la description de l’environnement est très vivante et détaillée. A lire si le sujet vous intéresse !

Book_RATING-35

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s