This week (23)

Après un dimanche désastreux la semaine passée, ma semaine pouvait prendre deux directions. Soit je m’enfonçais encore plus dans la déprime, soit ça allait mieux. C’est heureusement la deuxième option qui a primé. J’ai longtemps hésité à faire le pont mais je l’ai finalement fait, et quatre jours de congés consécutifs, ça change les idées. Et comme j’avais prévu des activités, je n’ai pas eu le temps de m’ennuyer. Même mes trois jours au travail en début de semaine ont été un peu moins mornes. Jeudi, j’ai fait la connaissance d’Atanith qui vient d’emménager en Belgique. Nous nous étions déjà pas mal croisées sur le net mais la rencontre en live, c’est toujours mieux. Vendredi, je me suis enfin décidée à aller chez le coiffeur après deux ans. Rien de spectaculaire, mais cinq centimètres de moins ont permis de supprimer toutes les fourches. J’ai repiqué les tomates et bien avancé dans la couture de la robe. Samedi, j’avais un rendez-vous mais il a été annulé, du coup, j’ai fait un peu plus de shopping que prévu. Je cherchais du voile de coton rouge mais il n’y en avait pas. J’ai donc acheté un autre tissu et sa doublure pour réaliser une robe Cambie de Colette. Je n’ai pas trouvé de shaker (ils étaient à des prix prohibitifs à l’Inno) mais je me suis rattrapée en bouquins et avec un nouveau soutien-gorge. Dimanche, les bananiers ont retrouvé leur place dans les parterres. J’ai eu l’impression cette semaine d’enfin sortir un peu de mon enfermement, même juste par des discussions sur le net. J’espère que ce n’est qu’un début.