L’ombre du vent

Carlos Ruiz Zafon, L’ombre du vent: j’ai reçu ce roman de Marie lors du swap cocooning. A priori ce n’était sans doute pas le livre que j’aurais acheté mais ça fait du bien de parfois sortir de ses habitudes et de lire autre chose que des auteurs américains. Le récit suit Daniel, jeune garçon au début du roman. Il vit à Barcelone avec son père qui est libraire. Celui-ci l’emmène au Cimetière des Livres oubliés, un genre de grande bibliothèque où dorment les livres. Daniel en choisit un, L’ombre du vent. L’auteur est mystérieux et ses écrits très rares et Daniel va tenter de retrouver leur trace. Il lui faudra plusieurs années pour démêler toute l’histoire, ce qui permet à l’auteur de décrire Barcelone et ses maisons à l’ambiance gothique, la haute société et ses habitudes ainsi que l’horrible inspecteur de police. C’est ce personnage-là qui m’a le plus dérangé, je l’ai trouvé trop caricatural alors que d’autres sont plus fouillés. J’ai aussi trouvé ma lecture un peu longue par moments mais j’ai dévoré les 100 dernières pages, tout en ayant déjà deviné plus ou moins le fin mot de l’histoire. Bref, une lecture agréable mais je ne vais sans doute pas me précipiter sur les autres romans de l’auteur. Merci en tous cas à Marie pour m’avoir ouvert d’autres horizons !

Book_RATING-30

2 thoughts on “L’ombre du vent

  1. J’ai détesté ce livre: grosses ficelles,clichés,longueurs,rebondissements attendus,personnages stéréotypés et manichéens (alors,ça,j’ai horreur!),BREF: je dirais que bof bof pour moi,sauf que je constate que énormment de gens adorent ce roman! (ça ne veut rien dire en même temps).J’ai lu sur Amazon ou Fnac,ce com qui dit en substance: “il est fréquent que les lecteurs enthousiastes laissent immédiatement une critique élogieuse dans la foulée de leur lecture, tandis que ceux qui n’y ont trouvé aucun intérêt se hâtent de l’oublier, d’où l’effet trompeur du nombre de critiques positives” t c’est pas idiot comme remarque.Quand je n’aime pa un,bon ben je ne l’aimepas alors que,si j’adore,j’ai envie de le faire lire et je chante ses louanges!

    1. En effet, remarque très pertinente ! On fait rarement des critiques des mauvais livres, déjà, il faudrait qu’on l’ait fini malgré tout.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s