Wonderland

Joyce Carol Oates, Wonderland: la quatrième de couverture m’avait séduite mais malheureusement, elle raconte toute l’histoire. Ce n’est pas si grave étant donné que c’est la manière dont Joyce Carol Oates l’écrit qui est intéressante. Elle raconte la vie de Jesse Vogel, comment il échappe à l’assassinat de tous les membres de sa famille par son père à l’époque de la Dépression, comment il est adopté par une famille assez spéciale, comment il continue à vivre par la suite. L’écriture est toujours très précise, poétique, cinématographique mais ce qui transparaît surtout dans ce roman, c’est l’obsession. Les personnages sont mus par certaines pulsions et les mots traduisent très bien cette ambiance. Ce qui ne rend pas la lecture facile et agréable. J’ai aussi eu l’impression de lire trois romans accolés les uns aux autres (le livre est divisé en trois parties). Ce livre clôt le “Wonderland quartet” et je dois bien avouer que je suis contente de passer à autre chose. Je n’ai pas détesté mais ce n’est pas le livre qui m’aura le plus marqué.

Book_RATING-30

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s