This week (13)

Est-ce que je vais mieux cette semaine ? Oui, sans doute un peu. Le gros coup est passé, et même si j’ai pleuré presque tous les jours, ce n’étaient plus ces cascades interminables. Par contre, j’ai l’impression d’être engluée dans une grosse fatigue, une lassitude qui me bloque. Jeudi, j’ai eu une grosse migraine qui est heureusement passée pour ma soirée en compagnie de Katrien. Vendredi, diane et moi avons mangé ensemble et je me suis laissée aller, j’ai bu un peu trop de vin et je me suis endormie avant que la princesse Diana ne meure dans le film. J’ai passé le w-e seule et je n’ai fait que peu de choses. Samedi, la première visite en jardinerie m’a fait du bien, j’ai acheté un camélia, une orchidée et quelques hellébores et euphorbes. En rentrant, je n’ai plus été capable de rien… Dimanche, j’ai été à mon cours de zumba, puis j’ai nettoyé un peu la jardin, et à nouveau, après ça, plus grand chose… J’avais envie de parler à quelqu’un, juste comme ça, de tout et de rien. C’est une des choses qui me manque le plus, avec les câlins, le toucher. J’ai faim et finalement, je ne mange quasi rien. Je m’étais préparée un gratin de pommes de terres dont je n’ai presque rien mangé et dont l’odeur qui a envahi toute la maison m’a incommodée, m’empêchant même de m’endormir. Pas de couture, toujours pas de tricot commencé mais bien la reprise en cours de Breaking Bad (je commence la dernière saison). La semaine qui s’annonce débute par un concert ce soir, et puis, j’espère que trouverai un peu plus d’énergie !

6 thoughts on “This week (13)

  1. Tu te plains souvent de manquer d’énergie, as-tu essayé de prendre des ampoules de magnésium? On a souvent de petites carences de ça en hiver, et je me souviens que l’an dernier les ampoules m’avaient bien aidée en cas de coup de barre. (Defatyl, sans ordonnance en pharmacie)

  2. Oui, tu as raison. En fait jusqu’à présent (enfin, avant la semaine passée), j’avais gardé une certaine énergie, aussi parce que j’ai moins d’insomnies. Cette fois-ci, je ressens la fatigue beaucoup plus fort, même en dormant convenablement et je comptais demander à Coyote quoi prendre. En fait, je suis quasi sûre qu’il me dira magnésium + vitamine c !

  3. Les vents cinglants qui précèdent des températures plus clémentes en plus de la tristesse à laquelle tu dois faire face, je pense que ça plombe l’énergie… Plusieurs personnes dans mon entourage disent être ‘à plat’ alors qu’elle n’ont pas à gérer les émotions que tu traverse actuellement. Sans doute qu’une cure vitaminée te ferait du bien, certainement une écoute avisée (j’imagine que Coyote te proccure cette écoute attentive) et des amis des amis des amis, un grand CHOUCHOUTAGE… Et surtout sois patiente envers toi, ne force pas les choses et amménage-toi des moments de plaisir pour toi seule!

    Des gros bisous

  4. Oui, le dimanche est un jour compliqué à gérer… Oh ! C’est difficile de dire quelque chose, une amie thérapeute m’avait dit un jour que la première chose la plus difficile à encaisser est la baisse d’endorphines (liées à la présence de l’autre). Pour la baisse d’énergie, c’est logique, comment trouver à la régénérer cette énergie ? J’y réfléchis aussi…

    Un peu de méditation dans un endroit hors du commun? Cela peut paraître stupide, mais hier, je suis restée assise une bonne vingtaine de minutes dans une chapelle latérale de la cathédrale St Michel (et je ne suis pas spécialement croyante), j’ai largué mes affaires sur la chaise à côté de moi, je me suis assise et j’ai pensé… En écoutant bien les bruits autour de moi, en regardant les lumiières, les couleurs…

    Il y a sûrement mieux, je me demande si je ne vais pas tester le musée de la franc-maçonnerie (rue de Laeken), mais je ne sais pas si on peut s’asseoir un moment dans le temple… En somme, j’en reviens à ce que tout le monde dit: penser à soi… Ou trouver une autre manière de penser à soi, penser pour soi…

    C’est facile à écrire comme cela, mais c’est un travail de tous les instants !

    1. merci pour tes propositions !
      la méditation, je n’ai pas l’impression que c’est pour moi. J’ai déjà essayé et je n’y arrive pas trop, mais peut-être que si je suis bien guidée, ça pourrait fonctionner.
      Le beau temps revenant, je me dis que des sorties en plein air me feront du bien.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s