4 days in Cardiff

A la fin du mois d’octobre, je pars en général quelque part en Europe pour le travail. Cette année, c’était Cardiff, dans le Pays de Galles, qui était au menu, le genre d’endroit où je n’aurais jamais pensé mettre les pieds. J’ai longtemps hésité sur le moyen d’y arriver vu qu’il n’y avait pas de vol direct depuis Bruxelles. J’ai finalement opté pour l’Eurostar jusque Londres, puis le train jusque Cardiff – ou une journée de voyage de 7 heures environ, retards compris. En avion via Bristol, cela aurait pris autant de temps et donc l’option train était pas si mal. On oubliera juste le peu de confort des trains britanniques.

Mes après-midi et soirées étaient occupées par le travail: prendre contact avec des gens, organiser des événements futurs, boire des verres, voir des concerts. Ce qui me laissait les matinées pour découvrir la ville. Mon hôtel, l’Holiday Inn Express, avait été choisi pour sa situation à mi-chemin entre le lieu de la foire en journée et les salles de concert du soir (il était un peu plus proche des concerts, ce qui était d’autant mieux). C’est le genre d’hôtel fonctionnel, aux chambres de bonne taille et très propres mais sans rien de plus. Le petit déjeuner par contre était industriel et pas très appétissant (des omelettes aux œufs chimiques, du pain à toast sans goût, des croissants tout secs… je ne parle même pas des beans et saucisses). Cette situation à mi-chemin signifiait aussi qu’il était dans un espèce de no-mans-land, dans un quartier résidentiel moderne pas très animé, au bord d’un plan d’eau qui était un ancien dock du port.

Eddy n’a pas trop apprécié la vue depuis ma chambre

Tant qu’on n’est pas dans le centre de Cardiff, c’est une ville moderne assez moche, avec grands bâtiments et tunnels divers. Le centre est complètement piétonnier et des bâtiments anciens se mêlent à des plus modernes, tous avec des magasins. Quelques jolies arcades victoriennes relient les différentes rues. Agréable pour flâner, tant que la ville n’est pas envahie par des supporters de rugby présents pour l’ouverture de la Rugby League le samedi. Je suis aussi passée par un petit marché couvert assez ancien où les échoppes alimentaires se partageaient la place avec des stands de brols du genre tout à un euro. Je suis passée près du château mais je n’ai pas investigué de plus près.

Les arcades dans le centre piétonnier

Drink more Brains – ou le côté industriel de Cardiff

De l’autre côté du quartier résidentiel se trouve Cardiff Bay, un quartier développé récemment sur les terrains de l’ancien port. C’est là que se trouve la très belle salle de concert, le Millenium Center, ainsi que de nombreux restaurants. La matinée où j’ai flâné par là, il faisait beau, avec quelques nuages, et assez venteux mais j’en garde le souvenir d’un moment très agréable, avec une belle lumière. Je ne me serais sans doute pas promenée par là de jour si je n’avais pas eu un but précis… (suite au prochain épisode)

A gauche, le Millenium Center, grande salle de concert

Cardiff Bay

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s